Quantcast
News

26 août | 12h45

Au Stade Briochin B, la jeunesse est au pouvoir

Cette saison, au sortir d'un exercice stoppé prématurément, ce sera un ensemble de très jeunes joueurs qui composeront le groupe de la réserve briochine.

STADE BRIOCHIN N3 Bretagne Stade Briochin N3

Guillaume Allanou le reconnaît bien volontiers : l'attente fut longue, même très longue, et il fut parfois difficile de faire avec. Entre la dernière séance d'entraînement de la saison 2021/2022, qui s'était tenue le 29 mai, et la première de 2021/2022, quarante-neuf jours se sont écoulés. Quarante-neuf jours au terme desquels les joueurs de la réserve du Stade Briochin et leur entraîneur s'étaient retrouvés, en petit comité, le samedi 17 juillet dans la matinée.

Des joueurs prêts et déterminés

"Heureusement, compte tenu du programme individuel que nous leur avions envoyé durant cette période de break, ils étaient globalement prêts physiquement. Nous avons donc pu retoucher le ballon rapidement", rembobine Guillaume Allanou, le président et entraîneur de la réserve briochine. Depuis bientôt six semaines donc, et malgré les cas de Covid au club et les besoins de Didier Santini en équipe première, les jeunes griffons ont pu retrouver les terrains et un rythme assidu avec la tenue des matches amicaux (3 victoires, 3 nuls et 1 défaite).

Cette reprise, consécutive à une longue période de break, fut également marquée par un mélange de sentiments : l'envie, l'impatience, la hâte. "Gage à nous désormais de canaliser toute cette énergie et de l'utiliser à bon escient", avertit un Guillaume Allanou lui aussi déterminé à reprendre le championnat de National 3, qui débutera samedi 28 août par la réception de la réserve du Stade Brestois (18h) et avec un groupe très jeune.

Un groupe comptant une vingtaine de matches en N3

Car cette année encore, celui qui endosse à la fois les statuts de président, directeur sportif et entraîneur, a fait le choix de s'appuyer sur des éléments peu expérimentés. "La plupart des joueurs sont nés entre 2002 et 2004. A eux tous, c'est une vingtaine de matches en N3, mais ce choix est volontaire dans la mesure où l'objectif est de les faire progresser, apprendre, et devenir des joueurs de National 3", se défend Guillaume Allanou.

Avec la volonté, par la suite et le cas échéant, d'en amener "un, deux, voire trois ou quatre" en équipe une, la politique globale du club semble bien claire. Quant au sportif et au collectif, là aussi les objectifs ont été fixés : "il s'agira de laisser au moins trois équipes derrière nous au classement".

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :