Quantcast
Interviews

23 février | 19h30

Aymeric Wartel : « Calais, c’est un match bonus »

Grand Calais Pascal FC, leader de la poule A en R2, va défier l’US Ascq (6ème) sur ses terres, ce dimanche 27 février à partir de 15 heures. Avant ce 1er match retour de la saison, Aymeric Wartel, le coach nordiste, (à droite sur la photo) livre ses attentes. Photo : US Ascq

R2HDF US ASCQ US ASCQ Aymeric Wartel

Comment appréhendez-vous le match face au leader calaisien de votre poule ?

Nous allons essayer de rester sur la continuité de ce début d’année 2022. Nous restons sur 3 victoires lors de nos quatre derniers duels. Nous avons eu la chance de recevoir le plus souvent. C’est un petit plus. Nous l’avions signalé aux joueurs. Nous avons notamment remporté un match important à Fives (0-1), début février, face à l’un de nos principaux concurrents en vue du maintien. La fin de cette série en grande partie sur nos terres c’est donc Calais. Ce ne serait que du bonus que de prendre des points face à une équipe très costaud. Elle est armée pour monter dès cette année et en N3 à terme. Par rapport à son budget, nous savons que c’est un club qui évolue dans une autre catégorie que nous. Malgré tout, au match aller, lors du premier match de la saison, nous n’avions perdu que 2 buts à 1. Nous avions pêché individuellement. A l’époque, après 13 départs durant l’intersaison estivale, nous étions en pleine reconstruction. De façon générale, durant la première partie de championnat, nous avons failli offensivement mais aussi défensivement.

Comment préparez-vous cette réception délicate ?

Au niveau de la préparation, nous allons essayer de rester dans notre bonne dynamique depuis le début janvier. La mini trêve a permis à deux de mes défenseurs centraux de récupérer. Malheureusement un autre, Guillaume Maucourt, blessé au talon, est indisponible jusqu’en fin de saison. Nous avons aussi une incertitude toujours au même poste en ce qui concerne Flavien Delcroix qui vient de se faire une double entorse lors de notre précédente rencontre face à Santes. Nous allons donc peut-être devoir composer. Nous avions aussi perdu, Selim Tabti, il y a 3 mois. C’est un milieu qui pouvait aussi jouer en défense. Il a connu un problème de morceau de cartilage qui s’est détaché dans le genou. Il est aussi forfait jusqu’en fin de saison. Heureusement, j’ai un effectif assez complet avec tous les postes doublés. Cela me permet de pouvoir combler des absences. Sur un groupe de prés de 27 joueurs, je n’ai pu en disposer que de 16, ces toutes dernières semaines.

Actufoot • R2 HDF US ASCQ 2

L'US Ascq (R2)

Comment expliquez-vous votre encourageant début 2022 ?

Notre gros point positif, c’est l’état d’esprit de nos joueurs. Je m’attache lors de notre recrutement à enrôler des garçons correspondant à mes valeurs. J’accorde de l’importance à leur fiabilité en matière d’assiduité au niveau des entrainements en particulier. Il faut qu’ils soient capables de se fondre dans un groupe. Ils doivent avoir cette volonté de s’intégrer ou encore d’être positifs avec leurs coéquipiers. Sur le terrain, ils doivent être en mesure de faire les bons efforts pour leurs partenaires. Evidemment, il y aussi les individualités qui font la différence notamment offensivement. Aujourd’hui, il y a 12/13 joueurs qui sont su tirer leur épingle du jeu. De façon générale, le groupe est donc plus stable qu’en début de saison. Cela nous permet d’avoir plus de confiance. Cela a un impact sur notre attaque. Contre Santes, chez nous, le 13 février dernier, nous avons gagné 4 à 0. Cela prouve que nous jouons de façon plus libérée. Au niveau de notre goal-average, cela nous a fait le plus grand bien. Le groupe contre Calais devrait enregistrer le retour de Nicola Grasso en attaque. Il était absent depuis 2 mois à cause d’une entorse du genou. Il a repris le chemin des entrainements depuis la semaine dernière.

Actufoot • R2 HDF US ASCQ Aymeric Wartel coach 2

Qu’attendez-vous de la suite de la saison ?

Après beaucoup d’interrogations dues, je le rappelle, à de nombreux départs avant le début de la compétition, nous n’avions pas trop de visibilités en matière d’objectifs précis. Malgré tout, j’espérais assurer le maintien le plus tôt possible pour ensuite voir où on en était quant à nos perspectives réelles. 4 équipes sont appelées à descendre cette saison. Il fallait donc engranger des points le plus rapidement possible. Même si nous sommes actuellement dans une bonne dynamique, nous sommes loin d’être sauvés. Il va falloir donc vaincre nos concurrents directs.

Actufoot • R2 HDF US ASCQ

Stade Pierre Beaucamp à Villeneuve-d'Ascq

Pouvez-vous nous présenter le club de l’US Ascq en 2022 ?

Nous comptons 484 licenciés. En matière d’infrastructures, nous avons des nouveaux locaux. Nous disposons d’un bâtiment exceptionnel. Nous avons 6 vestiaires. Des buvettes avec vue sur le terrain d’honneur. Nous n’avons pas pu l’exploiter complètement. Nous n’avons ouvert que depuis quelques jours notre club-house à cause des restrictions sanitaires. Nous aimerions bénéficier d’un nouveau terrain synthétique. Nous en avons déjà un qui vieillit. Il a à peu prés moins de vingt ans. Notre actuel terrain en schiste pourrait être transformé en synthétique. Ce serait l’idéal pour augmenter notre nombre de licenciés. Je pense en particulier à nos catégories jeunes. Actuellement, nous sommes limités en termes de créneaux.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :