Quantcast
News

22 octobre | 15h33

B. Vidal : « J'entends souvent dire que Camaret est le favori pour la montée »

Après son élimination surprise en coupe Grand Vaucluse à Plan d'Orgon, l'AS Camaret voudra rebondir ce dimanche à Monteux. Le meneur de jeu camarétois se confie avant la rencontre.

D1 GRAND VAUCLUSE AS CAMARET AS Camaret D1 BENOIT VIDAL

Benoit, que retiens-tu de ce premier mois de compétition ?

Après un an d'arrêt suite à la crise sanitaire et à la Covid, cela fait du bien de reprendre la compétition avec l’enchaînement des matchs.

A la surprise générale, vous vous êtes fait éliminés de la Coupe Grand Vaucluse par l'US Plan d'Orgon (D2), peux-tu revenir sur ce match ?

C'était un vrai match de coupe, avec deux blessures au bout de vingt minutes. On nous refuse le but du 2 à 0 sur un hors jeu très discutable... Ensuite on prend deux buts d’entrée de deuxième mi-temps, du côté de ce même arbitre de touche qui nous a refusé le but et qui cette fois-ci ne lève pas le drapeau. On arrive à égaliser à vingt minutes de la fin et cinq minutes plus tard, on se prend un troisième but sur corner. On a poussé jusqu’à la fin pour égaliser, sans arriver à marquer. Bravo à Plan d'Orgon pour la qualification.

L'équipe est encore en rodage

Après votre victoire lors du premier match de championnat, vous vous déplacez à Monteux ce week-end, un déplacement difficile ?

Monteux est un adversaire de qualité qui avait gagné tous ses matchs la saison dernière (le club évoluait sous le nom de l'US Entraigues, ndlr). On doit vite relever la tête après notre défaite en coupe. C'est un bon match qui s’annonce.

Le club a effectué un mercato plutôt ambitieux avec des recrues de qualité, quelles sont donc vos ambitions dans ce championnat de D1 ?

Nous avons un groupe avec plein de qualité et beaucoup de nouveaux joueurs. L’équipe est encore en rodage. On fera un point en janvier pour voir réellement les ambitions que l'on peut avoir et ne pas se mettre en tête, comme j'entends souvent dire, que Camaret est le favori pour la montée. On en est encore loin.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :