Quantcast

Sponsorisé

News

18 janvier | 17h02

Ben Salim Boina (Endoume) parle de son avenir

Brillant avec les Comores lors du deuxième match de poule face au Maroc malgré la défaite 2-0, le gardien d'Endoume (N3) s'est confié sur son avenir à court terme dans les colonnes de La Provence.

MERCATO US Fougères N3 Ben Salim Boina

Avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations, Actufoot faisait un tour d'horizon des joueurs évoluant dans l'Hexagone retenus pour l'événement disputé au Cameroun. 56 en Ligue 1, 27 en Ligue 2, 11 en National 1, 9 en National 2... un seul d'entre eux avait la particularité de représenter un club de National 3, soit le 5e échelon du pays : Ben Boina Salim de son vrai nom, et non Salim Ben Boina comme tout le monde l'écrit.

Remplaçant lors de la défaite face au Gabon (0-1) pour le premier match des Coelacanthes à la CAN, le gardien de l'US Endoume a été lancé par Amir Abdou dans le second rendez-vous face au Maroc. Résultat : deux buts encaissés, certes, mais surtout une performance incroyable avec de nombreuses parades réalisées dont un arrêt sur pénalty face à la star du Séville FC, Youssef El-Neysri.

Avant le dernier match de poule face au Ghana des frères Ayew, le dernier rempart comorien, élu homme du match face aux Lions de l'Atlas, s'est confié sur la folle parenthèse enchantée qu'il vit actuellement. "J’ai vu que tout le monde était content pour moi. J’ai reçu des centaines de messages : Hervé Mathoux, Sky Sports en Italie, Marca en Espagne… Ça m’a choqué. On profite car cela n’arrive qu’une fois", a-t-il raconté à La Provence. Peu médiatisé en National 3, Ben Salim Boina pourrait être amené à recevoir quelques sollicitations dans les prochaines semaines. Mais il ne s'enflamme. pas. "Être dans un club professionnel après la CAN ? On verra à mon retour à Marseille. Je ne vais pas tirer des plans sur la comète. C’est la meilleure façon d’être déçu s’il ne se passe rien. Je dois confirmer. Je vais faire ce que je sais faire et surtout pas me jouer le match avant dans la tête." Il n'empêche que le match face au Ghana pourrait le faire basculer de "l'autre côté" en cas de nouvelle grosse performance...

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé