Quantcast

Sponsorisé

News

17 février | 0h00

Boudaoui vs Gueye : le match dans le match du derby !

À la veille du derby entre l'OM et l'OGC Nice, Actufoot fait son match dans le match avec les deux milieux prometteurs, Hicham Boudaoui et Pape Gueye.

8 min.

Sponsorisé

À la veille du derby entre l'OM et l'OGC Nice, Actufoot fait son match dans le match avec les deux milieux prometteurs, Hicham Boudaoui et Pape Gueye.

Même âge, même poste, même ambition. Hicham Boudaoui et Pape Gueye représentent le futur de leur club. Et en l’absence de nombreux joueurs, c’est dans ce genre de rencontre que les deux « pépites » vont pouvoir se montrer. Surement sur la même ligne lors de la rencontre de demain, un match dans le match s’impose entre ces étoiles montantes.

Des profils différents

Même si leurs styles de jeu se ressemblent, les profils ne sont pas les mêmes. L’un s’impose par sa taille, l’autre par la vitesse et la technique. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils sont tous deux capables de brasser un nombre incalculable de ballons de part leur endurance. Mais aussi de le remonter avec aisance grâce à leur bonne vision du jeu. André Villas-Boas disait : « Ce qui est intéressant c’est de sortir le ballon vite, il dribble bien, il est très agile. Il a beaucoup de choses à donner en plus d’être un 6. On l’a déjà utilisé en 8 avec plus de liberté. Il a une grosse frappe de balle. » Ce discours, Patrick Vieira ou Adrian Ursea auraient pu également le prononcer.

Malgré une polyvalence impressionnante, les deux restent des 6 dans l’âme. Et lorsqu’ils jouent à ce poste et sont dans de bonnes prédispositions, ils peuvent être des terreurs pour l’adversaire. Au côté de Boubacar Kamara, Gueye forme une paire de grand talent au milieu de terrain pour le futur. Boudaoui apprend lui aux côtés de l’expérimenté Morgan Schneiderlin. Ce qui est sûr, c’est qu’ils sont sur la bonne voie pour ne plus sortir du onze titulaire. Mais aussi du coeur des supporters qui voient en eux l’avenir.

Soigner les stats

Depuis son retour de blessure, Hicham Boudaoui ne cesse de monter en grade. Avec 1 044 minutes jouées en 16 matchs, sa place dans le 11 ne fait plus aucun doute. Notamment après son magnifique match face au PSG où il a aligné des stats assez impressionnantes. 69 ballons dans le cœur du jeu, 50 passes réussies et une seule faute commise en 90 minutes. S’il continue sur cette lancée, il ne fera qu’une bouchée des milieux marseillais et mènera peut-être un Gym diminué vers la victoire.

Que ce soit sous les ordres du technicien portugais, ou plus récemment ceux de Nasser Larguet, son homologue a gagné sa place dans le onze titulaire. Avec 24 apparitions pour 1 161 minutes disputées sous les couleurs olympiennes, il est l’un des joueurs les plus utilisés par ses entraineurs. Très propre au milieu de terrain, les passes de Pape Gueye sont souvent assurées. Ainsi, celui qui a rejoint l’OM cet été réussi 82% de ses passes. Le milieu a aussi su se montrer décisif avec sa nouvelle tunique puisque le 16 décembre dernier, il s’est offert son premier but contre Rennes.

Un peu d’infos

Pape Gueye
Originaire de la région parisienne, et plus précisément de Montreuil en Seine-Saint Denis, Pape Gueye se met très rapidement au foot. C’est au Blanc-Mesnil SF que ses qualités de footballeurs explosent et qu’il est repéré par un centre de formation. Celui du Havre. C’est donc en Normandie que le milieu de terrain va faire exploser ses qualités. Après cinq années en centre de formation, le plus vieux club français lui donne sa chance en Ligue 2. Peu à peu, il gagne du temps de jeu pour finalement être transféré l’été dernier. Un transfert polémique, puisqu’après avoir signé un pré-contrat puis un contrat avec Watford, quand il était dirigé par son ancien agent, il s’engage avec l’OM.
Hicham Boudaoui
L’histoire d’Hicham Boudaoui commence dans le sud du Sahara Algérien. Natif de Béchar, il fait ses premiers pas en tant que footballeur au sein du club local avant d’être repéré par Paradou lors d’un tournoi. Après avoir réussi les tests de sélection, il est admis dans le centre de formation du club et y fait ses débuts en pro quelques années plus tard. En 2019, il traverse la Méditerranée pour commencer son rêve européen en Rouge et Noir avant de remporter son premier titre de Champions d’Afrique lors de la CAN 2019.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :