Quantcast

Sponsorisé

Interviews

15 mars | 11h35

C. Dartois : “Nous devons retravailler sur la formation”

L’équipe 3 de l’Entente Sannois St Gratien en seniors (Départemental 1) avait besoin d’un nouveau coach pour reprendre des couleurs et confiance en elle. L’intérimaire Christophe Dartois (coach U16 en début de saison) va essayer de les aider à se maintenir. Tâche compliquée mais pas insurmontable pour ce coach val d’Oisien !

ENTENTE SSG christrophe dartois

Sponsorisé

L’ESSG renoue avec la victoire (3-1) chez le leader, la réserve du FC Argenteuil. Un succès mérité ?

Nous sommes arrivés chez un beau leader, une belle équipe qui joue sacrément bien au ballon. Nous avons joué avec nos armes et cela a payé cette fois-ci. La victoire s'est construite tactiquement, avec patience et détermination. Je tiens d'ailleurs à remercier les garçons d'avoir su s'adapter en si peu de temps aux consignes de jeux.

Le football est un milieu d'opportunités

Christophe Dartois

Pourquoi avoir accepté cette mission commando en D1 ?

Cela m'a été demandé par la direction. Et le groupe a souffert du turn-over. Ils avaient besoin de retravailler avec rigueur, discipline mais sans omettre la notion de plaisir. C'est un groupe que je connaissais déjà et pour lequel j'avais beaucoup d'affection. De plus, l'aspect tactique qui pour moi est primordial dans le football, est beaucoup plus simple à faire travailler par des seniors. Néanmoins je garderai un pied dans le groupe U16, je ne lâcherai pas mes petits soldats comme ça.
Arrivé en milieu de saison n’est jamais facile. Sur quoi vas-tu travailler pour prendre des points ?Nous allons prendre match après match humblement. Nous allons retravailler sur la notion de groupe, de plaisir, de rigueur, de dépassement de soi et de fonction. Je ne suis pas tout seul à relever ce challenge, l'ensemble du groupe a signé pour ça.

Nous allons tout reprendre à la base afin de redonner ses lettres de noblesse à l'entente

Christophe Dartois

Tu reviens à tes premiers amours. Dans ton esprit, ce n’est que ponctuel ?

Je suis très clairement un coach senior. Même si le travail de formation avec les jeunes me plaît beaucoup. Mais pour l'instant, je suis concentré sur la tâche qui nous attend jusqu'à la fin du championnat. Le football est un milieu d'opportunités. Je verrai en temps voulu.

Les résultats sportifs ne sont pas en rendez-vous à l’ESSG, surtout en seniors. Comment tu l’expliques ?

Je pense qu'objectivement nous devons retravailler sur la formation et la fidélisation de nos joueurs. Particulièrement chez nos jeunes. Il faut que nous redevenions attractifs. Et refaire de l'ESSG un club familial. C'est en tout cas la volonté de Patrice LIMA, et la mienne. Nous allons tout reprendre à la base afin de redonner ses lettres de noblesse à l'entente.

Propos recueillis par Farid Rouas

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :