Quantcast
News

22 février | 21h25

Canet - OL : le jeune Alexandre raconte son agression

L’adolescent de 17 ans s’est exprimé après son agression par des ultras lyonnais en marge de la rencontre de Gambardella entre le Canet et l’OL.

CANET RFC OL

C’est un témoignage qui fait froid dans le dos que vient de délivrer le jeune Alexandre. Lynché par des supporters de l’OL parce qu’il portait un maillot de l’OM, il s’est exprimé au micro de RMC Sport. Le garçon de 17 ans affirme avoir eu affaire à « 15 ou 20 » personnes qui lui ont assené une « trentaine de coup, voire plus ». De quoi provoquer « un traumatisme aux cervicales et de nombreuses contusions ». Alors que des images montrant des supporters lyonnais en train de jouer avec les enfants de Canet à la mi-temps se propageait sur les réseaux sociaux, le jeune homme ajoute une précision importante : « Ceux qui ont joué avec les enfants de Canet m’ont aussi frappé, donc c’était vraiment à deux visages…Sachant qu’ils étaient alcoolisés, il faut le notifier. Moi-même, pendant la mi-temps, je les ai vus jouer et j’ai trouvé que c’était une belle action. Je ne m’attendais vraiment pas à ça. »

Des éléments de contexte

« J’ai été voir le match d’un ami à moi qui joue à Canet. A la fin du match, j’attendais devant le stade pour le voir et j’avais un pull de l’OM. Les Lyonnais, qui étaient une cinquantaine, passent derrière moi. J’étais accompagné d’un ami, avec qui je parlais. Ils m’interpellent une fois en me demandant d’enlever mon pull. Dans une incompréhension totale, je leur réponds que je n’enlèverai pas mon pull. Et là, ils se rapprochent tous, ils me chopent par la capuche et commencent à me frapper de partout. »

« Par réflexe, j’essaye de me dégager et je mets deux trois coups pour pouvoir partir. Je cours, et en courant je retombe au cœur de leur parcage. Ils me redemandent d’enlever mon pull. Je leur dis que je vais le faire, mais ils ne m’ont pas laissé le temps et je me suis fait encore frapper. Ils me l’ont enlevé de force, je me suis retrouvé torse-nu. Après, la sécurité est intervenue. »

L’OM et l’OL à son chevet

Le garçon se réjouit du soutien apporté par l’OM et Jacques Cardoze. « Je ne m’attendais vraiment pas à ça, j’étais très heureux quand je l’ai vu » avoue t-il, avant de confirmer l’accompagnement de l’OL : « Le vice-président de l’OL a appelé mes parents, ils sont en contact avec lui. J’ai eu beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux, ça me fait énormément plaisir. »

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :