Quantcast
News

28 mars | 14h16

Cédric Campello : "Jouer durant 45 minutes ne suffit pas"

Dans une saison en dents de scie, après 19 journées, le Cannet Rocheville n’apprend toujours pas de ses erreurs. Capables d’aller chercher une victoire précieuse dans les dernières minutes la semaine passée face à la réserve de Marignane Gignac, ce week-end, ils se sont fait surprendre dans les dernières minutes par Corte (1-0).

CEDRIC CAMPELLO ES CANNET-ROCHEVILLE

On prend les mêmes et on recommence. Le manque de constance dans le jeu, c’est le fil conducteur de la saison du Cannet Rocheville. Capable de dominer en première période et de s’éteindre en deuxième, c’est le constat que tire Cédric Campello : « On n’a pas été constant, jouer durant 45 minutes ne suffit pas. Nous avons été solides en première période et nous avons eu des occasions favorables. Nous n’avons pas su réitérer en seconde période, on a commis beaucoup de fautes et concédé beaucoup de coups de pied arrêtés. On concède un penalty dans les dernières minutes qui nous fait perdre la rencontre. Notre irrégularité est très frustrante, nous n’arrivons pas à régler ce problème et à franchir le cap.» Les hommes de Farid Tabet ont perdu un petit point qui sera peut-être précieux quand il sera l’heure de faire les comptes en fin de championnat.

Un mois d’avril (presque) décisif

Avec la réception de la réserve d’Ajaccio (2e), un déplacement à Rousset (4e) et pour finir la réception de l’AS Cannes (1er) , les hommes de Cédric Campello vont devoir être solide durant ce mois d’avril pour ne pas avoir à jouer leur maintien sur les dernières journées : "Les matchs vont commencer à être comptés, il faudra rattraper les points perdus. Nous sommes plutôt bons à domicile alors il faudra continuer à l’être, peu importe l’adversaire. Le championnat est très serré et il y a encore beaucoup de confrontations directes en bas de tableau. Les matchs vont tous avoir une grande importance et il faudra être solide pour prendre le plus de points. Nous sommes exempts pour la dernière journée, il faut aller chercher le maintien dès maintenant, nous avons encore notre destin entre nos mains".

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :