Quantcast

Sponsorisé

News

10 décembre | 15h20

Christian Wanda : "On n'a pas de buteur attitré"

A l’avant-veille du choc des extrêmes entre le leader et la lanterne rouge de R3(B), l’entraîneur de l’AL Coataudon revient sur le début de saison impressionnant de son équipe.

R3 BRETAGNE AL Coataudon AL Coataudon R3 Christian Wanda

Sponsorisé

Après huit journées disputées, vous êtes leader de la poule B et invaincu. Vous attendiez-vous à un aussi bon début de saison ?

Pas vraiment, non. Même si on s’est préparé tôt, et qu’il y a une certaine régularité et une certaine rigueur aux entraînements, on ne s’attendait pas à être co-leader et encore moins à être invaincu après huit journées.

Au-delà du classement, votre équipe a marqué 30 buts en huit matches de championnat. Est-ce un secteur du jeu qui vous est cher et sur lequel vous insistez ?

Lorsque j’étais joueur, j’évoluais au poste d’attaquant. Donc il y a bien entendu des phases de jeu que je mets en place et sur lesquelles j’ai des idées plus approfondies. Il se peut que, parfois, je conseille un peu plus les attaquants dans la mesure où je peux apporter davantage de choses dans ce secteur de jeu de par mon expérience personnelle. Cela dit, il n’y a pas que les conseils qui comptent. Encore faut-il les mettre en application derrière. Et ce qui est bien chez nous, c’est que quand les attaquant ne marquent pas, les milieux arrivent à la mettre au fond. Cela fait partie de nos qualités.

En tant qu’ancien attaquant, ça vous rend fier de voir vos joueurs appliquer aussi bien vos consignes ?

Bien entendu. C’est plaisant de les voir progresser tous ensemble. D’autant plus qu’aujourd’hui on n’a pas de buteur attitré, mais que ce rôle est celui de tous. Aujourd’hui ce peut être un joueur, demain un autre, après-demain un autre encore etc.

"Aujourd'hui, il est trop tôt pour parler de montée"

Christian Wanda, entraîneur de l'AL Coataudon

Que pensez-vous de l’AS Brestoise qui mène une lutte acharnée avec vous ?

L’AS Brestoise est, pour moi, un des favoris de ce groupe. De par l’ADN du club, je sais que l’AS Brestoise est une équipe compétitive. Je le sais surtout car j’y ai passé quelques années là-bas, donc je connais la mentalité. Ce sont des conquérants. Je sais qu’ils vont batailler jusqu’au bout. A nous de trouver les ressources pour pouvoir répondre à tout ça.

Dimanche (à 15 heures) vous affrontez les Poatred Briec, lanterne rouge de cette poule B de R3. Est-ce pour vous l’occasion d’enchaîner et d’accroître votre nombre de buts marqués ?

Au vu du classement, on peut penser ça. Mais moi, je vois une équipe qui n’a pas perdu sur ses derniers matches. Et de notre côté on a pas mal d’absents. Donc je verrai ce week-end comment nous aborderons ce match, mais il s’annonce pas facile d’autant que c’est une équipe qu’on ne connaît pas beaucoup.

Pensez-vous déjà à la montée ?

Alors là, pas du tout ! La montée ne faisait pas, en début de saison, partie de nos objectifs, et elle n’en fait toujours pas partie. Après, nous sommes des compétiteurs, donc si elle se présente on la prendra. Mais aujourd’hui, il est trop tôt pour parler de montée. Non seulement on n’a pas encore terminé la première moitié de saison, et en plus, si montée il y a, il faudra déterminer si on pourrait se maintenir. Parce que c’est bien beau d’être promu, mais encore faut-il avoir l’effectif pour se maintenir. Si c’est monter pour redescendre l’année d’après ou pour changer toute l’équipe, ce n’est pas la peine. Donc on va y aller prudemment.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :