Quantcast

Sponsorisé

News

1 février | 20h23

Christophe Darrigade : "Être à la tête d'une équipe réserve, c'est toujours particulier"

Après la belle victoire de son équipe (7-1 contre Saint-Cyr AS), le coach de Six Fours Le Brusc 2 (D1) se confie sur ce bon résultat, et le travail particulier de coach d'une équipe réserve.

SIX FOURS SIX FOURS D1 Christophe Darrigade

Sponsorisé

Un mot sur votre belle victoire du week-end (7-1 contre Saint-Cyr AS) ?

On a fait ce qu'on n'a pas fait contre Solliès. Les joueurs ont respecté les consignes et le travail fait à l'entraînement. On était un peu dans le dur ces derniers temps. on a retrouvé quelques joueurs, de retour de l'équipe 1 ou du Covid. Certains automatismes sont ainsi revenus. On a fait un match abouti collectivement, c'est bien. Les joueurs ont compris que ce n'était que par ce travail, et cet état d'esprit, qu'ils pouvaient avoir des résultats. Les quatorze ont joué ensemble, les uns pour les autres. On a également été plus efficace que le week-end dernier, cela change forcément les choses.

C'est un bon résultat après votre match nul du week-end dernier ?

Quand j'ai tout mon groupe, et qu'il est disposé à jouer comme demandé, on est capable de faire ce type de performance. Cela devient intéressant. Si on regarde les feuilles de matches, on voit rapidement que c'est rarement la même équipe. Là, cela fait deux matches que j'ai le même groupe, les résultats suivent.

Est-ce différent d'être à la tête d'une équipe réserve ?

Être à la tête d'une équipe réserve, c'est toujours particulier. On ne va pas se plaindre, car il y a forcément plus malheureux, mais une équipe 2 ce n'est pas facile. C'est plus compliqué de créer des automatismes, et mettre en place son jeu. Les week-ends se suivent, et ne se ressemblent pas. Quand le groupe est au complet, en général, cela se passe mieux. On va tout de même essayer de jouer les trouble-fêtes jusqu'au bout du championnat.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :