Quantcast

Sponsorisé

News

18 mars | 15h03

Christophe Galtier : "On n'est pas favoris"

Avant le choc contre l'OM pour la 29e journée de Ligue 1, Christophe Galtier s'est exprimé en conférence de presse.

OGC NICE OGC NICE L1

Sponsorisé

Avant de parler du choc de la 29e journée, l'entraîneur des Aiglons a donné des nouvelles rassurantes concernant Justin Kluivert. Absent de la dernière feuille de match pour une douleur au mollet, l'attaquant néerlandais devrait faire partie du voyage avec le groupe. "Il a fait des parties de séances, et il fera la totalité demain. Il devrait être disponible."

En revanche, le technicien niçois devra se passer de son capitaine, Dante, suspendu suite à son expulsion à la Mosson. "J'avais très peu d'espoir après avoir échangé longuement avec M. Turpin, après le match. C'est une question d'interprétation, il a confirmé son jugement devant la commission de discipline. Il faut se plier à la décision même si c'est très préjudiciable pour nous", a-t-il déclaré.

L'ambiance et l'adversaire

Pour parler de la rencontre, comment ne pas évoquer l'atmosphère qui risque de se dégager d'un Vélodrome plein et bouillant. Une bonne chose selon le coach niçois. "C'est très bien que le stade soit plein. Pendant des mois et des mois, on voyait de belles affiches dans des stades vides. Ça ne doit pas être un poids, on doit s'appuyer sur l'adversité qu'il va y avoir. Le public va nous siffler mais on a beaucoup de joueurs qui ont connu cette ambiance-là. On a assez d'expérience pour s'appuyer sur un public en notre défaveur. Il y aura 60 000 Marseillais qui vont pousser fort derrière leur équipe, dans un environnement magnifique pour le foot."

Et même si son équipe n'a pas perdu contre l'OM cette saison (1-1 en L1, 4-1 en CDF, ndlr), Christophe Galtier estime que son équipe n'est pas favorite. "Il y a sûrement plus d'expérience à Marseille mais ils ont un calendrier important avec le prochain tour de Coupe d'Europe. Quand on arrive sur les matches décisifs, l'environnement est un gros plus pour eux. Mais la vérité reste le terrain et la capacité à être présent dans ces grands rendez-vous."

L'enjeu

Évidemment, cette rencontre entre les deux deuxièmes à égalité de points peut valoir son pesant d'or. Mais pour l'entraîneur des Aiglons, la saison est encore loin d'être terminée. "Il restera beaucoup de matches, le calendrier est chargé avec des confrontations directes. On aura encore Rennes qui fait un parcours extraordinaire. On a pour habitude de dire que les confrontations directes sont très importantes mais on n'est pas à cinq journées de la fin."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :