Quantcast
News

20 avril | 12h25

Damien Perrinelle : "Ce sont des compétiteurs et des gagnants"

Après la victoire contre Chelsea en amical mercredi au Centre de Performance (3-2), Damien Perrinelle a livré son ressenti sur la prestation très aboutie du Groupe Elite qu'il dirige. (Crédit photo : Actufoot).

AS MONACO AS Monaco U23

Comment analysez-vous ce succès de prestige contre Chelsea ?

C'est une belle victoire. Sincèrement, l'emporter était un objectif que nous avions fixé, on jouait pour la gagne, donc objectif rempli. Au-delà de ça, on a vu des garçons impliqués, qui sont allés au bout d'eux-mêmes, et ceux qui font partie du groupe professionnel (Liénard, Okou, Diop, Magassa) ont montré l'exemple. C'est vraiment encourageant pour tout le monde. On ne va pas se mentir, on aussi souffert et tangué par moment mais comme je l'ai dit au groupe, souffrir nous permet de repousser nos limites.

Vous marquez trois buts en première période et validez un temps fort, c'est une satisfaction ?

Evidemment et en plus de ça, on a été vraiment dangereux dans les transitions. Je dirais que notre point d'amélioration réside dans notre faculté à tuer les matches plus rapidement. Aussi, Chelsea a fait des changements qui ont amené du dynamisme dès la reprise, donc c'est vraiment une belle victoire des gars.

Quel regard portez-vous sur la fin de saison qui se profile ? Doit-on s'attendre aussi à voir certains de vos joueurs continuer de grimper avec les pros ?

La plus belle récompense pour le Groupe Elite, c'est quand Philippe Clement fait appel à un joueur de l'équipe, qu'il a du temps de jeu ou lorsqu'il s'entraîne avec les pros et que j'ai un retour positif sur son adaptation. C'est la priorité pour nous. Concernant la fin de saison, on a ce match retour à Chelsea le 2 mai, et je peux vous dire que les joueurs anglais à qui j'ai serré la main nous attendent de pied ferme (sourires). C'est vraiment ce type de match que l'on recherche car on pense qu'ils font progresser les jeunes dans un environnement de très haut niveau.

Philippe Clement et l'état-major monégasque, y compris le président de l'AS Monaco Dmitry Rybolovlev ont assisté au match contre Chelsea.

Je ne sais pas si les joueurs se sont aperçus qu'il y avait le président et je n'ai de toute façon pas voulu leur dire, il n'y avait pas matière à leur mettre de pression même s'ils n'en ont pas besoin car ce sont des compétiteurs et des gagnants. Ils n'avaient pas besoin de ça non plus pour être surmotivés. Mais leur présence prouve l'élan total du club envers ses joueurs de l'Academy. On voit l'implication du président, de Paul (Mitchell), du coach. C'est gratifiant pour nous, cela valorise notre travail et on est très fier de leur montrer sur le terrain ce que l'on travaille toute l'année.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :