Quantcast

Sponsorisé

Interviews

28 septembre | 0h00

Daniel Goncalves (AS Monaco 3) "Je m'en suis voulu"

Après deux victoires en deux journées, l’AS Monaco 3 s’est fait battre 2-0 sur la pelouse du SC Courthézon. Daniel Goncalves, revient sur le match.

4 min.
R1

Sponsorisé

Après deux victoires en deux journées, l’AS Monaco 3 s’est fait battre 2-0 sur la pelouse du SC Courthézon. Daniel Goncalves, défenseur monégasque revient sur la rencontre de ce weekend.

Daniel, comment s’est déroulée la rencontre ?

On est mal rentré dans le match. Nous étions un peu mou mais il n’y a pas eu trop d’occasions. Pourtant la pelouse était bonne donc cela aurait dû être favorable pour développer notre jeu. Mais, le fait qu’on ne soit pas bien dans le match, qu’on ait un joueur blessé au bout de 20 minutes et le carton rouge que je trouve sévère juste avant la mi-temps n’ont pas facilité les choses. Ce carton fait suite à deux jaunes, un premier pour simulation alors que ce n’est pas le type de joueurs à simuler et le second sur un tirage de maillot. Ils marquent un but juste avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, on est rentré avec de meilleures intentions à 10 contre 11. On a poussé et avons été plus dur dans l’impact mais on encaisse ce deuxième but à la 75e minute.

Qu’avez-vous pensé de votre prestation ?

D’un point de vue personnel, je pense n’avoir pas fait une mauvaise première mi-temps. En deuxième mi-temps, pareil jusqu’au deuxième but où je suis fautif en donnant une mauvaise passe en retrait, je m’en suis voulu. La prestation général était moyenne en première mi-temps. En deuxième mi-temps on avait d’autres intentions mais on a été trop juste, si on avait mis les mêmes ingrédients en première période que ceux qu’on avait mis en seconde le match aurait été différent.

Est-il difficile de perdre avant deux semaines de coupure ?

C’est mieux de préparer un match quand on sort vainqueur du weekend. Il y a de la bonne humeur à l’entraînement. Là, on va devoir se remettre à travailler car on a deux joueurs blessés et un suspendu, ce qui limite les choix au milieu de terrain.

Qu’avez-vous pensé du SC Courthézon ?

C’est une équipe assez solide défensivement. Sur le jeu offensif, ils étaient bien en place mais ils ne nous ont pas trop posé de problème jusqu’au carton rouge. En seconde mi-temps, on s’est un peu plus découvert et ils en ont profité. Je pense que si on avait mis les ingrédients dès le début du match on aurait pu accrocher quelque chose.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :