Interviews

21 juillet | 14h16

David Sepval (USCC) : « Un peu de fierté »

Dans le cadre du dossier licenciés d’Actufoot, David Sepval, nouveau président de l’US Carqueiranne-La Crau (USCC), troisième club départemental en nombre de licenciés, est revenu pour Actufoot sur le contexte de la saison qui s’est écoulée et livre ses ambitions pour sa première saison à ce poste.

USCC Licences LICENCIÉS

Comment a évolué le nombre de licenciés dans votre club depuis un an ?

Je pense qu’il n’y en a pas plus, pas moins. Je ne pense pas que le nombre ait évolué. Après je ne suis président que depuis quelques semaines, je suis encore en train d’éplucher les chiffres. Pour la saison prochaine, j’espère faire aussi bien que cette année et peut-être même un peu mieux par rapport à la coupe d’Europe. Ce type de compétition donne aux jeunes l’envie de jouer au football.

Êtes-vous satisfait du chiffre que vous avez recensé ?

Bien sûr et on en est même fier. On est un club familial, ou en tout cas on essaye de l’être. Nous avons de bonnes infrastructures, et nous pouvons évoluer sur quatre terrains différents. Pour ceux qui recherchent un cadre familial, on a un peu cette image depuis des années. On a une belle structure et je pense que de l’extérieur ça fait “beau”. Le directeur technique essaye aussi de faire passer les diplômes à tous les éducateurs. C’est un tout. Aussi, le club se fait connaître par les réseaux et son site internet qui vient d’être refait.

"Être le troisième club au niveau départemental, c’est lourd à porter par moments. Il y a toute une machine à faire tourner et il faut s’y employer”

David Sepval, président de l’US Carqueiranne-La Crau

Comment envisagez-vous la saison prochaine ?

On repart sur un nouvel élan avec de nouveaux entraîneurs, notamment en équipe première avec le duo Bazzano et Ludovic Martini. Chez les jeunes, mise à part nos U14 qui ont été repêchés en Ligue toutes nos équipes évoluent au niveau départemental. On avait perdu notre équipe U19, mais désormais on va essayer petit à petit de remonter en Ligue et de viser le haut du tableau dans toutes les catégories. En parallèle à cela, je veux que tout se passe bien et que tout le monde soit content au club et que chacun fasse son chemin tranquillement. Qu’il y ait une bonne entente, c’est le but.

Vous êtes le troisième club départemental en nombre de licenciés. Qu’est-ce que cela vous évoque ?

Il y a un peu de fierté, c’est certain. Cela fait un moment que l’on est troisième départemental. Mais par moments, c’est lourd à porter dans l’organisation : il faut beaucoup d’éducateurs, de subventions de la mairie etc. Il faut suivre tout ça de près. Ce n’est pas évident mais on est fier de ça. Il y a toute une machine à faire tourner et il faut s’y employer, tout simplement.

Le développement de votre section féminine y est pour beaucoup, n’est-ce pas ?

C’est vrai, même si on perd de plus en plus de joueuses car d’autres équipes voient le jour dans le Var, notamment le Sporting Club Toulon et le Hyères 83 FC. Mais je suis fier que l’on soit le club précurseur dans le département, notamment grâce au travail remarquable de Fred Baumann qui s’occupe de ce secteur depuis des années.

“Nos ambitions sportives, c’est la montée ! Les différents entraîneurs ont cet objectif, et moi je les suis, c’est tout à fait normal”

David Sepval, président de l’US Carqueiranne-La Crau

Vous avez lancé votre académie il y a maintenant deux saisons. Quel bilan en tirez-vous ?

De mon œil, cela évolue dans le bon sens et j’en suis satisfait. Il y avait un certain nombre de joueurs et je pense que ça a augmenté. Ça se passe bien donc je suis satisfait.

Récemment vous avez signé un partenariat de trois ans avec le Sporting Club de Bastia. Pourquoi ?

Pour avoir des échanges entre les deux clubs, voir leur fonctionnement, qu’on puisse voir la façon dont ils s'entraînent quand on se rend sur place. Aussi pour essayer d’aller faire des tournois là-bas et qu’ils puissent venir en faire chez nous. Et si on a un joueur qui sort un peu du lot, essayer de le mettre dans le centre de formation de Bastia, ce serait le petit plus.

Quelles sont vos ambitions sportives pour la saison prochaine dans les différentes catégories ?

C’est la montée ! Les différents entraîneurs ont cet objectif, et moi je les suis, c’est tout à fait normal. En jeunes, l’objectif est de faire monter nos catégories en Ligue et de reformer des U19 compétitifs. Chez les filles enfin, avec la perte de joueuses, l’équipe s’est affaiblie. Donc l’année prochaine, de par mon rôle de président, je vais essayer de ne plus en perdre pour continuer déjà à garder le niveau et repartir après en boostant tout ça.