Quantcast
News

23 février | 11h06

De nouvelles précisions sur le tragique décès d'Emiliano Sala

Avant de perdre la vie dans un accident d'avion le 21 janvier 2019, Emiliano Sala a vraisemblablement été empoisonné au monoxyde de carbone. Il aurait été profondément inconscient avant le crash dans les eaux anglaises.

FC NANTES emiliano sala

Les résultats des analyses sanguines prélevées sur le corps d'Emiliano Sala révélées par The Mirror permettent d'en savoir plus sur le décès de l'ancien attaquant du FC Nantes. Selon le média anglais, il était profondément inconscient avant que la carlingue de l'avion ne percute la mer près de Guernesey. La raison ? Un empoisonnement grave du à la grosse quantité de monoxyde de carbone inhalée par "Emi" conséquence d'une défaillance du système d'échappement de l'avion qui le transportait. Les constatations du Dr Purdue font état d'un niveau de saturation sanguine de 58%.

A la suite du crash du Piper Malibu prévu le 21 janvier 2019, Sala a subi de graves blessures à la tête et à la poitrine. La carcasse de l'avion avait été retrouvée dix jours plus tard, et il avait fallu attendre le 6 février pour retrouver le corps du footballeur alors âgé de 28 ans. L'enquête pour établir les responsabilités de sa mort ainsi que la bataille juridique entre les Nantes et Cardiff continuent au sujet du transfert de celui qui devait devenir le joueur le plus cher de l'histoire du club gallois.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :