Quantcast

Sponsorisé

News

5 novembre | 17h24

Des débuts inattendus pour l'US Trets

Alors que l'équipe sénior de l'US Trets ne devait plus exister, elle réalise un début de saison plus que correct avec trois succès en quatre matches. Avant la 5e journée de championnat contre Burel, le président et coach, Abdelak Daoudi s'est confié à nous.

D1 PROVENCE Abdelak Daoudi US TRETS

Sponsorisé

Abdelak, après quatre journées de championnat vous êtes 5e du classement. Des débuts auxquels vous ne vous attendiez pas ?

Ça c'est sur ! À la base, on ne devait pas engager d'équipe en championnat sénior cette saison car on a voulu changé la politique du club en faisant passer la jeunesse avant tout. Finalement, il y a pas mal de cadres qui ne voulaient pas arrêter donc on a décidé de repartir avec un effectif assez amoindri mais solidaire et familial. On n'a pas fait de recrutement, ni de préparation mais les gars ont joué avec le coeur et ç'a payé. Aujourd'hui, on repart de l'avant, on retrouve les automatismes et c'est de bon augure pour la suite de la saison. Après, il ne faut pas se cacher, la poule est très relevée donc ça s'annonce difficile.

Vous pouvez validé la passe de trois contre Burel, ce dimanche...

En effet. On reste sur deux succès consécutifs mais notre dernière rencontre remonte au 10 octobre avec la Coupe de France et la semaine où on a été exempt. C'est décevant car on n'a pas pu enchaîner et on manque toujours de rythme. Dimanche, je m'attends à un match assez piège contre une équipe qui n'a toujours pas gagné une rencontre. Ils auront sûrement à coeur de nous faire déjouer à domicile. De notre côté, on va y aller avec la même envie de prendre les trois points.

Quels sont vos objectifs cette saison ?

Comme j'ai dit, l'équipe ne devait plus exister donc je n'en ai pas. Ce que je veux, c'est que les joueurs prennent du plaisir et se régalent sur le terrain sans aucune pression. Après, on verra bien ce que cette saison nous réserve. Si on termine dans le haut, on envisagera peut-être de continuer mais bon la priorité reste tout de même la jeunesse.

Justement, comment s'est déroulée la reprise au sein de votre club ?

Franchement, on est très content. On a des équipes de qualité et aujourd'hui, on veut vraiment miser sur la jeunesse. Elle représente l'avenir de notre club donc on va essayer de se perfectionner dans tous les domaines. Que ce soit dans la formation des éducateurs, la qualité des équipements et des séances d'entraînements, il faut encore continuer à travailler pour aller de l'avant et devenir un bon club formateur. On veut aussi développer une section féminine car je trouve que c'est dommage qu'on en ait pas.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :