Dossiers

19 juillet | 9h55

La Covid déclenche une perte de licenciés FFF sans précédent

Comme chaque année, Actufoot vous propose cette semaine de découvrir le Top 100 licenciés dans chaque département, chaque région ainsi qu’au niveau national. Si traditionnellement nous le faisions début février, en raison de la crise sanitaire nous avons décidé de nous baser sur les chiffres du mois de mai, en fin de saison 2020-2021.

3 min.
FFF Licences LICENCIÉS Amateurs

1 876 878. La FFF n’avait pas connu de tels chiffres depuis plus de dix ans. Pire, en un an, la baisse s’établit à près de 250 000 licenciés (2 124 335 adhérents à la fin 2019-2020). Une décroissance record de 11,6% ! Cette importante chute s’explique en grande partie par la crise sanitaire et une saison 2019-2020 déjà fortement perturbée par le premier confinement en mars (-74 000 par rapport à 2018-2019).

Touchés par l’arrêt brutal des compétitions en mars, de nombreux licenciés ont donc décidé de faire l’impasse la saison dernière. Et le nouvel arrêt des compétitions amateurs fin octobre semble “leur avoir donné raison”. Seule l’accélération de la vaccination laisse désormais entrevoir le retour à une pratique normale. La ferveur autour des terrains, les discussions à la buvette, le plaisir de jouer ou regarder les matchs de ses enfants... Que ce temps semble lointain ! Nous, comme vous passionnés du ballon rond, aspirons à revivre enfin une saison entière comme par le passé. Les championnats amateurs ne se sont pas déroulés normalement depuis la saison 2018-2019. Deux ans déjà !

Sous la barre des 2M, une première depuis 2012-2013

Si le football n’est pas la seule discipline impactée par cette crise sanitaire sans précédent, le nombre de licenciés repasse sous la barre des deux millions pour la première fois depuis la saison 2012-2013. Un bond en arrière de huit ans… Selon les estimations des plus optimistes, la FFF devrait tout de même revenir au-dessus de cette barre symbolique dans les trois prochaines années. C’est en tout cas l’objectif affiché au sein de la Fédération. Encore faut-il pour cela que la Covid et ses nombreux variants n’entraînent pas un nouvel arrêt des activités des clubs dans les prochains mois.

Une réflexion profonde devra donc être entamée par les instances du football français pour reconquérir ceux qui se sont éloignés des terrains et continuer à attirer de nouveaux publics. Cela pourrait bien passer par l’émergence de nouvelles disciplines de football diversifié dont certaines se sont démocratisées lors de cette période compliquée (futnet, foot 5, e-foot, etc.)

Relancer une dynamique positive

C’est le grand défi qui attend la FFF. Ces dernières années, l’organisation en France de grandes compétitions (Euro 2016, Coupe du Monde Féminine 2019) avaient permis l’augmentation des prises de licences, bien aidée par la victoire des Bleus au Mondial 2018. Aucun événement de telle ampleur n’est donc prévu dans les prochaines années en France, hormis les Jeux Olympiques en 2024, mais le football n’y est qu’une discipline à la marge.

Néanmoins, la FFF pourra compter sur le soutien du Ministère des Sports au travers du Pass’Sport qui aidera 3,3 millions de foyers aux revenus les plus faibles. L’Etat s’est en effet engagé à prendre en charge une partie du coût (50 euros par enfant) des inscriptions dans les associations sportives de la saison 2021-2022. (Les modalités et conditions d’éligibilité du Pass’Sport sur sport.gouv.fr) Suffisant pour relancer les adhésions et aider les associations sportives à repartir de l’avant ? Réponse dans quelques semaines.

D’ici là, tout au long de la semaine, Actufoot vous propose son traditionnel dossier consacré aux licenciés avec son partenaire Espace Bricolage. Et ça commence dès ce soir à 18 heures avec le Top 100 licenciés des clubs de chaque département. Alors, prêt à découvrir à quelle position se trouve votre club ?