Quantcast
News

27 avril | 10h48

Encore trois marches à gravir pour l’AC Ajaccio

Actuel deuxième de Ligue 2 et l’AC Ajaccio est en position de force pour une accession directe en Ligue 1, mais va devoir batailler jusqu’au bout pour conserver sa place. (Crédit photo : Paule Santoni - ACA)

LIGUE 2 ACA L1

Ironie du sort, la dernière équipe à avoir fait tomber le club ajaccien est le SC Bastia, qui était venu s’imposer 1-0 à François-Coty le 12 mars dernier à l’occasion de la 28e journée. Depuis, au gré d’une belle série de sept matchs sans défaite, l’ACA s’est déjà assuré au minimum une place de barragiste. Mais à trois matchs de la fin du championnat, ce serait une vraie déception pour Olivier Pantaloni et ses hommes de ne pas conserver cette deuxième place.

Cela ne sera pas simple, car si l’ACA enchaîne les performances depuis un mois et demi, c’est aussi le cas de ses poursuivants. Avec seulement trois points de retard, l’AJ Auxerre, actuel troisième, reste aussi sur probante série cinq matchs sans défaite. Plus largement, les hommes de Jean-Marc Furlan n’ont perdu qu’un seul de leur treize derniers matchs et c’était face au leader toulousain le 19 mars dernier.

Quant au FC Sochaux, actuel quatrième à quatre longueurs de l’ACA, il reste lui aussi invaincu sur ses six dernières rencontres, ce qui lui a d’ailleurs permis de doubler le Paris FC lors de la 35e journée. Le club parisien est en effet le seul prétendant à l’accession à avoir quelque peu baissé le pied ces dernières semaines, notamment en raison de sa défaite à Bastia vendredi dernier (2-1), mais avec cinq points de retard le PFC n’a pas encore dit son dernier mot.

Actufoot • Benjamin Leroy ACA

L'ACA de Benjamin Leroy n'a encaissé que 17 buts en 35 matchs cette saison en L2 !

Un dernier match compliqué à Toulouse

Si l’on scrute les calendriers respectifs de chaque équipe pour les trois dernières journées, l’ACA n’est pas forcément le mieux loti au regard d’un dernier match qu’il faudra disputer à Toulouse, qui sera probablement déjà champion, mais voudra achever sa superbe saison en beauté au Stadium. Auparavant, Ajaccio va recevoir Le Havre, qui n’a plus rien à jouer, et se déplacera ensuite à Grenoble, qui a de bonnes chances d’être déjà maintenu au moment du match. L’enjeu est simple, il faudra gagner ces deux rencontres, si possible en soignant la différence de buts, pour se rendre à Toulouse en position de force.

Car Auxerre a de son côté un programme à priori plus « tranquille ». L’AJA va recevoir Dunkerque qui lutte pour le maintien, avant d’affronter Le Havre et Amiens qui n’ont plus rien à espérer ni à craindre à ce stade de la saison. De son côté, Sochaux va recevoir Bastia, déjà maintenu, puis se déplacer à Valenciennes, qui pourrait assurer sa place en Ligue 2 à cette occasion, et enfin recevoir Dijon qui sera lui aussi en « roue libre ». Enfin, le PFC, s’il part de plus loin, va lui aussi affronter Valenciennes qui aura le couteau entre les dents, mais se frottera ensuite à Amiens et Grenoble qui pourraient être moins mobilisés.

Maître de son destin et fort de sa défense de fer qui est de très loin la meilleure du championnat avec seulement 17 buts encaissés en 35 matchs, l’ACA a les armes pour attendre son objectif d’un montée directe dans l’élite. Et si ce n’était pas le cas, sa solidité serait tout de même une bonne assurance pour le parcours du combattant qui suivrait avec d'éventuels barrages. Quoi qu’il advienne, c’est déjà une saison réussie pour Ajaccio, mais comme on dit l’appétit vient en mangeant et on ne reprochera certainement pas Benjamin Leroy et ses partenaires d’avoir faim !

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :