Quantcast

Sponsorisé

News

10 mai | 0h00

Eric Chelle quitte le banc du FC Martigues (N2) !

Arrivé en 2017 au FC Martigues, le club vient d'officialiser son départ via un communiqué du président. Eric Chelle devrait rejoindre un club de National.

3 min.
MERCATO

Sponsorisé

Arrivé en 2017 au FC Martigues, le club vient d'officialiser son départ via un communiqué du président. Il devrait rejoindre un club de National. C’était dans l’ère du temps. Arrivé en 2017, Eric Chelle va quitter son poste d’entraîneur de l’équipe de N2 du FC Martigues. L’ancien joueur professionnel est sur le point de décrocher l’échelon le plus élevé du diplôme d’entraîneur et pour cela il doit exercer ses fonctions dans des divisions supérieures. Selon nos informations, Eric Chelle est en discussion avec plusieurs clubs de N1 comme Annecy et Cholet. Le directeur sportif du FCM, Djamal Mohamed va prochainement annoncer le nom du futur entraîneur des Sang et Or. Le communiqué du FC Martigues Le club vient d’officialiser son départ via un communiqué du président, Alain Nersessian : « Éric Chelle ne sera plus l’entraîneur de l’équipe de N2 du FC Martigues la saison prochaine. Éric a décidé de s’engager dans un nouveau projet. C’est une petite, mais énormément belle, page de l’histoire du FCM qui se tourne. Depuis 3 ans, il a montré son attachement au club et à la ville où il a grandit et s’est construit. J’ai eu l’occasion de côtoyer un grand technicien, un fin tacticien mais surtout un grand homme. Quand on dit facilement que le foot est une caricature de l’individualisme et de l’inculture, Éric a fait chaque jour la démonstration du contraire. Il aura contribué à redonner du sérieux, de l’envie, du jeu et de l’attractivité au FCM. Pour tout cela je veux le remercier et lui signifier toute ma gratitude de l’avoir côtoyé. On s’enrichît des autres, on grandit par les autres. Merci Éric Le FCM doit se tourner vers l’avenir et construire une nouvelle organisation pour maintenir son ambition. » Une page se tourne au FC Martigues.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :