Quantcast
News

14 mars | 10h31

Face à Rennes, l'OL n'avait pas subi pareille humiliation depuis 1989

Vaincus à l'aller (4-1), les Lyonnais ont de nouveau sombré face au Stade Rennais ce dimanche. Un triste performance à domicile

LIGUE 1 OL OL L1

Battu par Lille lors de son dernier match à domicile (0-1), l'Olympique Lyonnais voulait se reprendre afin d'espérer une place européenne en fin de saison. En conférence de presse, l'entraineur néerlandais avait confié que le match aller avait été le plus mauvais souvenir de la saison. Pris dans tous les secteurs, les Lyonnais s'étaient inclinés 4 à 1 ce soir là.

Une première depuis 1989

Ce soir, le score a été le même. L'OL a pris l'eau face à l'équipe de Bruno Génésio qui a été clinique dans la finition. Tonitruants dès leur entame, les Bretons ont mis KO l'OL en inscrivant deux buts coup sur coup. Benjamin Bourageaud, déjà buteur face à Angers, a remis ça ce soir après une belle passe de Gaëtan Laborde. Ensuite, Baptiste Santamaria a trompé Anthony Lopes d'une frappe en dehors de la surface. Par la suite, l'OL a sorti la tête de l'eau mais Lopes a commis une énorme boulette, qui a profité à Lovro Majer pour creuser l'écart. 3-0 à la pause, le score était lourd pour les joueurs de Peter Bosz qui apparaissaient groggys sur la pelouse. Depuis 1989, l'OL n'avait plus été mené à domicile 3-0.

Les joueurs de Bruno Génésio ont continué à appuyer sur l'accélérateur, et ont tué tout suspens dans cette rencontre dès la reprise du jeu. Bien servi par un Lovro Majer décisif à deux reprises ce soir, Martin Terrier a envoyé un bijou en pleine lucarne qui a laissé Anthony Lopes sur les fesses. Peter Bosz avait joué son va-tout à la pause, en remplaçant Dubois et Thiago Mendes par Malo Gusto et Timo Kadewere. Mais rapidement, son coaching n'a pas été payant face à des Rennais habiles dans les contre attaques. Après avoir réduit le score suite à un but contre son camp d'Hamari Traoré, Lyon est revenu à 4-2 en fin de partie grâce à un pénalty transformé par Moussa Dembélé.

A dix journées de la fin, l'Olympique Lyonnais accuse le coup face à ses concurrents directs. 10ème du classement, l'OL enregistre son plus mauvais classement après 28 journées depuis la saison 1996-1997. Après la victoire de l'OM à Brest ce dimanche, l'OL totalise 41 points, soit 9 de moins que l'autre Olympique et de l'OGC Nice, qui occupent respectivement la 2ème et la 3ème marche du podium.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :