Quantcast

Sponsorisé

News

18 octobre | 12h57

Fatsah Amghar : « Du bien au moral »

Samedi soir, à l’occasion du cinquième tour de la coupe de France, le GFA Rumilly Vallières (N2) a dominé le FC Annecy, leader de National (3-2).

COUPE DE FRANCE GFA74 FC ANNECY L2 FC ANNECY GFA74 N3 Laurent Guyot Fatsah Amghar

Sponsorisé

Comme ce fut le cas la saison dernière, le derby haut-savoyard a donc tourné en faveur de l’outsider, qui a pu compter sur un public nombreux - 2400 supporters - et largement acquis à sa cause. A l’issue de la rencontre, les deux coaches se sont exprimés.

Fatsah Amghar (entraîneur GFA Rumilly Vallières) : « On avait opté pour une solution plus offensive sur ce match. On avait décidé d’imposer une certaine pression sur notre adversaire, avec un pressing haut et offensif pour empêcher justement cette équipe d’Annecy de mettre en place son jeu, et pour récupérer les deuxièmes ballons. Ensuite, nous n’avons pas renié nos principes, nous avons essayé de produire du jeu, même s’il y a eu du déchet technique qui aurait pu couter cher. On a su poser des problèmes à notre adversaires à la fois sur des attaques placées et des attaques rapides. Nous avons eu pas mal de situations même si la première période a été frustrante. Le fait d’avoir réduit le score juste avant la pause a été un tournant car cela nous a maintenu dans le match. Au retour des vestiaires, on a eu le mérite de marquer assez vite, ce qui nous a mis dans de bonnes dispositions, et de ne rien lâcher. A l’arrivée, notre victoire est méritée. Les deux équipes ont fait preuve d’un bel état d’esprit et ont livré un beau match. C’est la victoire de tout un groupe. Nous avions huit titulaires potentiels blessés ou suspendus, mais les joueurs présents sur ce match ont montré que je pouvais compter sur eux et il faudra maintenant le faire sur la durée. Cela va apporter plus de concurrence et élever le niveau de jeu de tout le monde. Pour terminer, je souhaite bonne chance en championnat à Annecy, et je félicite tous les dirigeants, les bénévoles, qui ont accompli un travail remarquable pour que cet évènement soit une grande fête. L’apport des supporters a été fondamental pour aller chercher la victoire. La coupe de France est une parenthèse dans la saison, mais elle va nous faire beaucoup de bien au moral pour le championnat. »

Le GFA est une bonne équipe, on le savait et ça a été un match équilibré. La grosse déception, au-delà de l’élimination, c’est qu’on a eu les cartes en mains pour passer

Laurent Guyot (entraîneur FC Annecy) : « Il faut déjà féliciter Rumilly pour sa qualification. Je pense qu’on avait bien entamé, on a pris le match comme il fallait. On a pu prendre l’avantage mais ils reviennent juste avant la mi-temps et ça leur redonne espoir. Mon principal regret est qu’on n’ait pas tenu le 2-0 jusqu’à la mi-temps. Après, c’est l’histoire d’un match de Coupe. On a eu notre chance avec un face-à-face, une transversale. Le GFA est une bonne équipe, on le savait et ça a été un match équilibré. La grosse déception, au-delà de l’élimination, c’est qu’on a eu les cartes en mains pour passer. […] ça fait mal de perdre mais comme je dis souvent qu’il ne faut pas trop d’euphorie quand on gagne, il ne faut pas voir tout en noir quand on perd même si je suis déçu pour les joueurs à qui ça tenait à cœur de prendre une revanche et pour les supporters. Tout nous souriait jusqu’ici, ça a été moins le cas ce samedi. »

Crédit photo : Dauphiné Libéré

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :