Quantcast

Sponsorisé

News

29 novembre | 16h57

François Clerc : « Tout le monde a envie d'aller croquer dedans »

Le président du FC Andrézieux-Bouthéon, ex-international triple champion de France avec l'OL, revient pour Actufoot sur la qualification de son équipe-fanion, pensionnaire de National 2, royale face au GF38 (3-0) au 8ème tour de la Coupe de France. (Photo : Andrézieux-Bouthéon FC)

COUPE DE FRANCE ANDREZIEUX-BOUTHEON FC ANDREZIEUX-BOUTHEON FC N2 Coupe de France AURA François Clerc

Sponsorisé

Quelle prestation des Faucons ce samedi ! Finalement, on avait l'impression que le petit poucet n'était pas celui que l'on croyait... Avez-vous été surpris par ce résultat ?

Oui et non. Nous avons un groupe de qualité. Nous le savons. Nous réalisons un début de saison intéressant en championnat même si nous sommes en retard sur les temps de passage fixés. Nous avons un match en retard, nous restons dans le coup. Et la Coupe de France est un petit bonus. Ce résultat appartient au staff et aux joueurs. Ils ont bien croqué dedans après avoir fait le boulot aux tours précédents face à des équipes évoluant à des niveaux inférieurs mais contre lesquelles nous avons du cravacher. Ce samedi, l'équipe a livré une superbe prestation à une grosse équipe de Ligue 2. Au final, la victoire est largement méritée.

Cette victoire en rappelle une autre, celle face à l'OM, 2-0 en 32èmes de finale de l'édition 2018-2019. Quelles en ont été les retombées ?

Il ne reste pas beaucoup de joueurs qui avaient déjà joué contre l'OM, Vincent Felder doit être le seul. Même si ce n'est pas une science exacte, il est vrai que nous commençons à acquérir une certaine constance dans cette compétition. En 2020-2021, nous avions déjà atteint le 8ème tour. La victoire face à Marseille trotte encore dans les têtes de tout le monde, même de ceux qui n'étaient pas là à l'époque. C'est quelque chose qui fait partie de la culture récente du club. Tout le monde a envie d'aller croquer dedans car ce sont des supers souvenirs.

Notre effectif est composé à 90-95 % de joueurs issus de centres de formation, certains ont déjà joué chez les pros. Ils aiment ce genre de gros matches

Notre effectif est composé à 90-95 % de joueurs issus de centres de formation, certains ont déjà joué chez les pros. Ils aiment ce genre de gros matches, et ils l'ont démontré face à Grenoble.

Une victoire comme celle-ci peut-elle contribuer à cimenter un groupe ?

J'espère. Mais ne négligeons pas le championnat pour autant. Certes, il nous reste un 32ème à jouer et nous attendons le tirage de ce lundi soir avec impatience. Mais le fil rouge, c'est le championnat. Notre victoire face à Béziers la semaine dernière nous a fait beaucoup de bien. Il va nous rester deux matches de championnat face à Mont-de-Marsan et Bourges avant la trêve. Ce sont pour moi deux matches décisifs pour rester accroché au bon wagon et rester à la lutte en deuxième partie de saison. Les joueurs en ont conscience. Réaliser des grosses prestations sera la meilleure façon d'appréhender le prochain tour de Coupe.

Je ne verrais pas l'intérêt de remplir un gros stade du coin au tiers de sa capacité.

Quelles peuvent être les retombées sur l'ensemble du club ?

Nous savons que la locomotive d'un club, ce sont les résultats. Et notamment ceux de l'équipe-fanion. La Coupe de France permet de mettre un coup de projecteur sur notre club et notre commune. Nous essayons de nous structurer, tout en restant à notre place et en gardant de l'humilité. Nous sommes un club de N2. Nous restons amateurs sur certains points. Une performance comme face à Grenoble ne peut qu'être positive pour le développement du club.

Les Ligue 1 entrent dans la danse. Pourriez-vous en recevoir une à l'Envol Stadium ?

Cela va dépendre de l'affiche. Je préfère recevoir à l'Envol. La capacité d'accueil est intéressante (5 000 places). Maintenant, si nous recevons un adversaire très important, avec de nombreux supporters, nous pourrions être amenés à jouer ailleurs. Mais mon souhait reste de jouer à l'Envol. Je ne verrais pas l'intérêt de remplir un gros stade du coin au tiers de sa capacité.

Recueilli par Simon Marachian

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :