Quantcast
Interviews

26 août | 18h31

Franck Guardiola (Luynes Sport) « Nous sommes ravis de ce retour à la compétition »

Luynes Sport (R2) affrontera l'AS Bombardière en coupe de France ce weekend. Franck Guardiola, entraîneur du pensionnaire de Régional 2 se confie avant la rencontre. Avant cette interview le club tenait à adresser un message de soutien à Amadou, jeune de 20 ans décédé récemment.

COUPE DE FRANCE Luynes Sports R2 Luynes Sports

Franck Guardiola (Luynes Sport) : "On tient à adresser une énorme pensée à Amadou et à apporter tout notre soutien à ses proches. L'ensemble du club est effondré par sa perte." La rédaction d'Actufoot adresse ses plus sincères condoléances à ses amis, sa famille et au Luynes Sport.

Comment s'est déroulée la préparation ?

La préparation s'est plutôt bien déroulée. Même si on a été confronté à quelques absences inhabituelles liées aux vacances mais je suppose que le contexte sanitaire a joué. Mais le principal, à savoir que les joueurs soient à un certain niveau athlétique, que les nouveaux s'intègrent bien sur tous les plans, que la structure de l'équipe prenne forme et que le cadre de travail soit posé, est en bonne voie, mais ce n'est que le début.

Quelle sensation avez-vous avant la reprise de la compétition ?

Nous sommes ravis, évidemment, de ce retour à la compétition. Sans cela, ça n'a pas de sens. Maintenant tous les coaches ont, je pense, des incertitudes par rapport à une si longue période sans compétition. De notre côté nous avons essayé d'adapter notre préparation, en échangeant avec des préparateurs physiques, en considérant l'aspect mental aussi. L'avenir nous dira si notre stratégie s'avère payante.

Cette rencontre de coupe de France est-elle une simple préparation ou est-ce important de passer des tours ?

C'est toujours important de gagner. De plus cela nous permet de jouer à 15H00 et d'appréhender la chaleur ce que nous n'avons pas encore fait puisque tous nos matches de préparation l'ont été le soir, et de prendre du rythme. Plus on joue, mieux c'est. À la fois pour la préparation, pour la progression de l'équipe et bien sûr pour le challenge.

Comment appréhendez-vous cette rencontre face à un adversaire d'une division inférieure ?

La difficulté contre une équipe hiérarchiquement inférieure est souvent la même : vous êtes confrontés à de la densité, des risques de contre, notamment avec Lopes Da Silva devant et à de la surmotivation. Nous devons être capable de bien appréhender le match, et d'être compétitif du début à la fin. Le papier c'est une chose, le terrain autre chose, tant qu'on n'a pas gagné on n'est pas supérieur.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :