Quantcast
News

23 mars | 11h00

Gilles Massa : "J'espère que nous allons laisser une trace de notre passage"

En co-présidence depuis 2019, Gilles Massa et Franck Simoes ont apporté un nouvel élan à l’AS Fontonne Antibes. Un binôme qui a su mettre en place de nombreuses nouveautés au sein du club antibois, en seulement 4 ans de présidence !

AS Fontonne Gilles Massa Franck Simoes INTERVIEW DU PRÉSIDENT

Passée de 400 à 740 licenciés en seulement 4 ans, l’AS Fontonne a sans doute effectué une des plus belles progressions de ses dernières années dans le département des Alpes-Maritimes. Gilles Massa (à droite sur la photo de Une) et Franck Simoes ont souhaité redynamiser et redonner une image positive du club dont ils ont repris la présidence en 2019.

Comment décririez-vous votre club ?

Le club perdait un petit peu de sa base familiale et sportivement, il était moins performant. Notre premier objectif a été de remettre l’histoire du club au cœur du projet. Ici, de nombreuses familles sont présentes du grand-père jusqu’au petit-fils, ils ont l’ADN fontonnois. En parallèle, nous avons modifié et amélioré l’image de l’ASF, le staff technique a été grandement transformé avec des objectifs précis. Dans la continuité, notre communication est très performante.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d'en devenir le président ?

L’AS Fontonne, c’est mon club. Je n’ai pas d’enfant licencié, mais j’y ai été joueur, entraîneur et cadre technique. Comme on dit ici, Fontonnois un jour, Fontonnois pour toujours. Lorsque le président Gilbert Rico a pris la décision de lâcher ses fonctions, il s’est naturellement tourné vers nous, la seule condition pour accepter ce nouveau rôle de président était que l’on soit deux à la présidence avec Franck Simoes. Nous l’avons repris par amour et par passion pour le club.

Quel est le rôle d’un président au sein d’un club de football

Les gens vivent le club au quotidien et nous, on ne le vit jamais au quotidien, on est toujours dans la projection. Par exemple, sur les 15 derniers jours, nous avons enchaîné des déplacements à Paris, des prises de rendez-vous avec des partenaires, des journalistes pour présenter notre section « passion foot » ou encore à Marseille pour des réunions avec la Ligue. On ne s’arrête jamais, on est toujours à droite ou à gauche. Un président vit rarement le plaisir du quotidien d’un club, il faut le vivre pour le croire.

Quels sont vos objectifs pour le club à court, moyen ou long terme ?

On a restructuré la section sport étude passant de 24 à 40 élèves. En partenariat avec l’OGC Nice, nous avons mis en place une école de gardien « l’envol ». Nous avons monté le projet de la section « passion foot » qui consiste à accueillir de jeunes avec des troubles du comportement. Ils sont 32 enfants dispatchés sur trois créneaux, deux le mercredi et un le samedi, c’était très important pour nous d’apporter ce bonheur aux enfants. Nous avons aussi créé les « diablotins », une section qui consiste à apprendre le football à des premières années de maternelle. Ce sont des choses que nous avons mises en place lors de ces quatre dernières années. Nous sommes déjà à 54 joueuses pour la section féminine qui a été mise en place il y a deux ans. Le club récupère aussi cette année le Label excellence club et bronze féminin. Depuis 2019, on n’avait plus rien, le travail effectué est grand. On a conscience de ne pas être simplement qu’un club de football, on est impliqué sur la ville d’Antibes et les alentours. Notre rôle est aussi social et culturel. Notre prochain événement aura lieu le 5 avril, en partenariat avec l’association "Colosse aux pieds d'argile", pour prévenir de toutes les formes de harcèlement. Cela concernera nos sport-études, nos petites catégories et notre staff technique. Un de nos objectifs prioritaires, pour la saison prochaine, est le recrutement d’éducateurs reconnus et qualifiés afin d’apporter une valeur ajoutée à l’AS Fontonne.

Aujourd’hui, tous les clubs de la ville travaillent bien, le football est le sport qui rassemble le plus à Antibes, c’est une fierté.

Gilles Massa

Sur les trois clubs de la Ville d’Antibes, vos seniors sont en R2 et les autres sont en D1, c’est dommageable avec un tel vivier ?

Aujourd’hui, nous n’avons pas les installations aux normes pour avoir un club au niveau National. Ce type de projet doit être la volonté de la ville, mais aussi d’un club. Plusieurs solutions comme fusionner les clubs pourraient apporter plus de budget et plus d’ambitions pour atteindre ce niveau. Peut-être que si à l’avenir il y a un seul et unique grand club alors ce projet sera réalisable, pour le moment ce n’est pas le cas. Notre objectif club n’est pas celui-là, nous ne sommes pas armés financièrement pour aller plus haut, mais il ne faut jamais dire jamais. Aujourd’hui, tous les clubs de la ville travaillent bien, le football est le sport qui rassemble le plus à Antibes, c’est une fierté.

Quels sont vos passe-temps à côté du football ?

J’essaye de le consacrer à ma famille, mes proches et à la femme qui partage ma vie, mais ce n’est jamais assez pour eux. Entre le travail et le club, cela prend énormément de temps. Je ne m’accorde pas de hobbies ou de passe-temps individuel, mais plus collectif pour justement passer du temps avec les miens. Même si on ne m’enlèvera pas que je suis un fidèle supporter de l’OGC Nice (rires…).

Depuis le début de votre présidence, quels sont les meilleurs souvenirs que vous avez vécus ?

Je dirais qu’il y a un objectif qu’on ne s’était pas fixé, c'est le nombre de licenciés, nous l’avons presque doublé en 4 ans, c’est la preuve que nous avons bien travaillé, et que le club attire à nouveau. Toutes les sections que nous avons mises en place sont aussi des fiertés, lorsqu'on voit le sourire des jeunes. Nous ne voulons pas simplement être un club où l’on vient, on joue au foot et on repart. On se bat pour obtenir des vestiaires dignes de ce nom, car ceux que nous avons actuellement ne sont plus en bon état, on espère que ce projet avancera très vite. Nous avons refait l’année dernière le club house, j’espère que nous allons laisser une trace de notre passage à la présidence du club.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :