Quantcast
Interviews

31 janvier | 11h34

Habib Bellaid : « Ce qui va m’intéresser, c’est le contenu »

Cinquième le poule B de Régional d'Île-de-France, le FC Tremblay est une équipe solide de ce championnat. Dans son projet de développement, l'entraîneur Habib Bellaid pose ses priorités, plus axées sur la manière de jouer de son équipe.

Tremblay FC R2 R2 IDF

Quel est votre ressenti sur la quatrième place de votre équipe ?

On est sur une construction d’équipe. Dès la première année, on arrive à avoir des résultats satisfaisants au niveau du jeu et de l’état d’esprit, c’est le plus important. Notre place reflète ces six premiers mois de travail, bien que l’on reste là pour travailler. Si on fait de bonnes choses, on sera récompensé en tant que groupe.

Vous ne comptez que deux défaites mais vous êtes l’équipe qui totalise le plus de matchs nuls dans la poule, que vous manque t-il pour remporter ces rencontres ?

On est une équipe relativement jeune. Je me fais égaliser deux fois à la quatre-vingt dixième minute, contre Courbevoie (2-2) et contre Houilles (1-1). C’est pour cela que je ne parle pas de la montée. J’ai une équipe qui est jeune et qui est en train d’apprendre malgré tout. Le niveau Régional 2 demande un peu d’expérience. Je le vois sur le plan comptable. Si on ne s’était pas fait remonter, on aurait quatre points de plus aujourd’hui. On serait alors complètement dans la course. On est une équipe jeune, je sais que l’on apprend. Ça s’est vu notamment lors du match face à Neauphle (0-1). On gagne 1-0 à l’extérieur et les joueurs ont déjà commencé à changer leur état d’esprit sur la fin de match. C’est cela qui nous jouait des mauvais tours.

Vous êtes à six points de la seconde place, pouvez-vous viser plus haut au classement pour la suite de la saison ?

L’objectif est de finir à la meilleure place possible. Maintenant, il y a Houilles qui fait cavalier seul. D’ailleurs, il est vrai que si j’avais gagné face à eux, ça aurait peut-être été différent. Ils ont neuf points d’avance. Pour l’instant, ce qui va m’intéresser, c’est le contenu, puis de finir à la meilleure place possible. Après, si on a la possibilité à cinq journées de la fin d’aller jouer quelque chose, bien sûr que l’on ne s’en privera pas. L’objectif de cette première année de construction est de poser des principes de jeu et de vie d’un groupe.

Elie Rollé

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :