Quantcast

Sponsorisé

News

8 février | 13h20

Hamraoui, Le Sommer... Corinne Diacre explique ses choix

La sélectionneure des Bleues a justifié le retour de Kheira Hamraoui en équipe de France féminine et la non-convocation, une nouvelle fois, d'Eugénie Le Sommer.

EQUIPE DE FRANCE FEMININE

Sponsorisé

Après avoir divulgué sa liste de 25 joueuses pour le Tournoi de France en février, Corinne Diacre s'est expliquée sur ses choix et notamment la présence de Kheira Hamraoui, dont l'agression et l'affaire qui la lie à Aminata Diallo ont défrayé la chronique ces dernières semaines. "J'avais décidé de l'appeler en octobre mais elle s'était blessée lors du dernier match de championnat. En novembre ce n'était pas possible par rapport à l'histoire que l'on connait tous. Là, c'était l'occasion de la voir tout simplement. Ses récentes performances me poussent à vouloir l'observer en équipe nationale", a justifié la sélectionneure, rappelant qu'Hamraoui est une "victime" dans l'affaire qui la concerne.

Ca sent de plus en plus mauvais pour Le Sommer

Absente pour la cinquième fois consécutive de la liste de Corinne Diacre, Eugénie Le Sommer continue, sans le demander, d'obtenir des explications à chaque conférence de presse puisque ses non-convocations suscitent toujours une forme d'interrogation de la part des journalistes. "Eugénie, on n'a pas besoin de l'essayer, on la connaît. Ce sont des choix, j'ai besoin d'un mélange d'expérience et de jeunesse et on ne peut pas dire que ça ne nous réussit pas", a lancé la patronne des Bleues. Les places commencent à être chères. Plus ça avance, plus c'est compliqué mais je ne peux pas vous dire qu'elle ne sera pas dans la liste pour l'Euro. Je n'en sais rien."

Diacre soutient la FFF après le tweet d'Ada Hegerberg

Egalement interrogée sur l'implication de la FFF dans le football féminin, eu égard notamment au tweet assassin d'Ada Hegerberg à l'encontre de cette même Fédération, Diacre a soutenu l'institution et le travail de Noël Le Graët. "Construire des choses, ça prend du temps, plus que de les détruire. Il faut laisser le temps au temps", a-t-elle indiqué dans une formule chère à Thierry Henry. Certaines personnes voudraient que ça aille plus vite que la musique mais la Fédération met beaucoup de moyens pour le développement du foot féminin." Son camp est choisi et à vrai dire, on n'en doutait pas trop.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :