Quantcast
News

23 février | 11h23

Hervé Montadour : « On vit une aventure »

Promu cette saison en Régional 3, l'AS Ermont réalise une très belle première moitié de saison avec une seconde place au classement. Pour sa quatrième année au club, l'entraîneur Hérvé Montadour reste prudent et concentré sur les objectifs à atteindre avec son groupe.

A.S Ermont R3 R3 IDF - Poule C

Quatre victoires sur les cinq derniers matchs et une remontée au classement, à quoi est due cette belle forme ?

Depuis janvier, je sentais que l’état d’esprit était beaucoup mieux, ça travaillait bien à l’entraînement. Avant cela, il y avait aussi une série durant laquelle on avait été invaincu pendant un petit moment. On était quatrième. Cette série de janvier est venue confirmer ce que l’on avait fait au mois d’octobre. C’est juste la continuité. J’ai fait quelques réglages entre octobre et janvier, et pour l’instant ça marche. J’ai des joueurs qui sont tout le temps là aux entraînements, que ceux de mon groupe. Je tourne à une moyenne de quinze seize sur un groupe de vingt. Donc il n’y a pas de secret. Quand il y a tout le temps du monde à l’entraînement, que ça travaille, que c’est investi et qu’il y a un bon état d’esprit, à un moment donné les résultats arrivent.

Que faut-il encore améliorer selon-vous ?

J’ai une équipe tout de même assez jeune. On est encore irréguliers. Par exemple, contre Sarcelles (défaite 2-4), j’ai pris trois buts complètement imputables à un joueur. Ce match était bon et on perd. On a été à Rueil-Malmaison qui méritait au moins le nul, et on gagne (0-1). On est encore irrégulier dans le jeu. C’est encore un groupe jeune. J’ai pas mal de 2000 et de 2001. Ça demande de progresser, d’être plus concentrés. Il y a encore pas mal de petites choses à leur apprendre car ils sont nouveaux dans cette division. Ils viennent de ligue en jeunes, mais ça n’a rien à voir avec la ligue en sénior. Au niveau du jeu et de la discipline tactique, il y a plein de petites choses qu’ils peuvent encore améliorer. Mais je pense avoir pas mal de joueurs, jeunes, que l’on verra au niveau au-dessus d’ici quelques années. On travaille, il y a une bonne ambiance. Chaque année je rajoute un, deux ou trois garçons. Quand toutes ces choses positives s'additionnent, les résultats ne sont pas loin, il n’y a pas de secret. Ils sont contents d’être avec moi, même si je crie et que je suis exigeant. Je reste proche d’eux, ils savent qu’ils peuvent compter sur moi et que moi aussi je peux compter sur eux. On vit une aventure. On est ensemble depuis quatre ans. Si on arrive à monter au bout de la saison, cela fera trois montées en quatre ans. Ils arrivent à passer le cap à chaque fois. À la base, c’était le maintien qui était prévu. Que l’on monte ou que l’on ne monte pas, ce sera une bonne saison.

Désormais deuxième au classement, rêvez-vous plus grand ?

On est des compétiteurs, si on est là, il n’y a pas de hasard. Maintenant, est ce qu’on y sera au mois de juin ? Ce sera autre chose. On a un objectif commun avec mon groupe, c’est d’essayer d’aller le plus loin et le plus haut possible. Tout est ouvert. On est là, c’est bien mais on ne s’enflamme pas plus que ça. Comme j’ai coutume de dire, ça travaille, et quand ça travaille on récolte les bénéfices. S’ils veulent que ça continue, il faut qu'ils restent sérieux, investis et disciplinés. Quoi qu’il arrive, ce sera une bonne première saison en Régional 3.

Elie Rollé

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :