Quantcast

Sponsorisé

Interviews

1 février | 11h40

Hicham Zerdhy : « Je suis très confiant pour l’avenir »

Actuel septième de la poule D de Régional 2 d'Île-de-France, l'ES Trappes reste sur une série de quatre matchs sans succès. Entraîneur de l'équipe première depuis trois ans, Hicham Zerdhy décrypte les difficultés de son équipe et le projet de l'équipe dirigeante pour le club.

R2 IDF - Poule D ES Trappes R2

Vous restez sur quatre matchs sans victoire, comment faire pour réenclencher une dynamique plus positive ?

Ce qui est tout de même intéressant, c’est que l’on passe de deux défaites à deux matchs nuls à l’extérieur. Ce sont quand même des résultats positifs, notamment chez Nanterre qui joue le haut de tableau et Champigny qui est au même niveau que nous. Ce sont de belles prestations au-delà du résultat. Après, c’est sûr que la victoire nous fait défaut. Le plus important est de trouver ce qui nous manque. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’à l’heure actuelle on est septième au classement. On est à une place où l’on devrait se situer en fin de saison, entre la quatrième dans le meilleur des cas et la huitième place. L’objectif de cette année est d’avoir un maintien plutôt tranquille, étant donné le petit budget que l’on a pour une R2. C’est compliqué d’avoir des ambitions plus élevées par rapport à ça.

Que vous a-t-il manqué sur cette première partie de saison ?

De la régularité sur nos résultats. On a été capable d’obtenir des résultats contre des équipes du haut du classement et de perdre face à des équipes de bas de tableau. On a souvent manqué d’expérience sur la manière d’aborder et de jouer certains matchs. On gagne quand même contre Ivry, on fait match nul à Nanterre, des équipes intéressantes. Ce qui ne nous a pas empêché de perdre contre Alfortville. On enchaîne mercredi contre Rungis et dimanche contre Adamois, ce seront des confrontations décisives. Donc on a manqué de régularité dans nos prestations, mais ce qu’il faut aussi prendre en compte, c’est que l’on a eu quelques cas de Covid et des blessés sur la première partie de saison. On a eu des joueurs majeurs qui se sont blessés et ont été absents une bonne partie de cette moitié de championnat. Ça nous a aussi porté préjudice. Avec trois à cinq points de plus, c’est sûr que l’on serait en haut du classement. Mais qu’aurions-nous été capables de faire par la suite avec un budget aussi faible ? Si le but, c’est de monter en R1 pour ensuite redescendre juste après, ce n’est pas vraiment une bonne chose. Je suis adepte de bien se préparer, d’avoir les moyens et de se projeter derrière.

Qu’attendez-vous pour la suite de la saison ?

Le projet à moyen et long-terme est d’évoluer au plus haut niveau régional et d’essayer d’atteindre le niveau National 3 dans les cinq années à venir. Il y a une nouvelle équipe dirigeante mise en place l’année dernière et qui travaille vraiment bien. C’est pour cela que je suis très confiant pour l’avenir. Cela nous permettra d’avoir un budget un peu plus conséquent pour essayer d’atteindre les objectifs que le club s’est donné pour les cinq prochaines années.

Elie Rollé

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé