Quantcast
News

24 mars | 9h29

Hugo Lloris revient sur les rumeurs Nice et Rennes

Actuellement à Clairefontaine avec l'équipe de France, Hugo Lloris s'est longuement confié à l'Equipe. Le capitaine et gardien des Bleus (136 sélections) est notamment revenu sur les rumeurs qui l'ont associé à l'OGC Nice et au Stade Rennais l'été dernier.

Hugo Lloris MERCATO STADE RENNAIS OGCN

A 35 ans, Hugo Lloris est un gardien épanoui. Le capitaine des Bleus bénéficie de la confiance d'Antonio Conte à Tottenham où il a prolongé en janvier jusqu'en 2024 et n'est plus qu'à 6 sélections d'un nouveau record symbolique en équipe de France. Les deux matches amicaux à venir contre et la Côte d'Ivoire et l'Afrique du Sud vont sans doute lui permettre de se rapprocher un peu plus des 141 capes de Lilian Thuram. Sauf blessure, le Niçois sera le joueur qui compte le plus d'apparitions sous le maillot tricolore lors de la Coupe du Monde au Qatar. Si tous les feux semblent au vert à l'heure où nous écrivons ces lignes, c'était plutôt l'incertitude qui régnait l'été dernier. Lloris était à un an de la fin de son contrat et les Spurs n'avaient toujours pas entamé les démarches pour le prolonger. Des rumeurs faisant état d'intérêts venus de France dont l'OGC Nice, son club formateur et le Stade Rennais se faisaient de plus en plus insistantes. "J'arrivais en fin de contrat donc je ne pouvais pas maîtriser les rumeurs, explique le portier français dans les colonnes de l'Equipe ce jeudi. A partir du moment où j'avais l'intention de donner ma priorité à Tottenham, la question n'a pas pu se poser très concrètement. Si j'avais décidé de partir, je l'aurais envisagé, mais à aucun moment je me suis dit que j'allais partir, assure-t-il. Et quand les gens de ton club te respectent et t'estiment, tu fais attention à ces choses-là."

Questionné sur l'importance de son nouvel entraîneur italien concernant sa prolongation, l'homme qui a franchi la barre des 400 matches chez le 5e de Premier League n'a pas répondu par l'affirmative. "Je ne sais pas, mais les choses ont été claires avec lui dès le départ. J'ai aussi cette relation avec Daniel Levy (président de Tottenham) même si Fabio Paratici (DG du football) est arrivé et qu'il est responsable du sportif désormais."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :