Quantcast
Interviews

8 septembre | 10h52

Jean-Luc Cassini : "La volonté de monter"

Ancien directeur du centre de formation à l'OM, Jean-Luc Cassini, coach de l'AS Gémenos, est revenu sur la victoire en championnat le week-end dernier contre l'Olympique Montelais (3-0). Il s'est aussi exprimé sur les ambitions du club et les raisons qui l'ont poussé à rejoindre l'AS Gémenos (R2). (Crédit photo : AS Gémenos)

AS Gémenos AS Gémenos R2 R2 Méditerranée - Poule A

Vous avez repris l’équipe cet été et sortez d'un premier succès 3-0 à l’extérieur alors que le club sort d’une saison compliquée. Quelle est votre recette miracle ?

Il n’y a pas vraiment de recette miracle. Nous avons gagné (0-3) contre une équipe de Montelais qui ne sera pas, sans la dénigrer, dans le haut du tableau. C’est très bien d’avoir eu ce résultat à l’extérieur, mais il faut relativiser et garder les pieds sur terre, car la saison va être longue. Nous avons bossé et fait ce qu’il fallait pour être au point. Même si notre problématique est que nous avons fait tout cela dans l’urgence. Certaines personnes présentes l’année dernière sont parties durant l’intersaison. Nous avons connu une période compliquée et nous avons fait avec les moyens du bord. Le président nous a grandement aidés.

Nous avons aussi perdu pas mal de joueurs cadres qui sont allés dans des divisions supérieures. Pour nous renforcer, nous avons surclassé des U20. Quatre pour être précis. Ces garçons sont montés de Régional et ont intégré l’équipe et vont rester jusqu'à la fin de saison. Je suis satisfait de ce qu'ils ont montré durant la pré-saison et lors de ce premier match. Nous avons aussi recruté deux, trois joueurs qui sont venus compléter l’équipe.

"Nous devons faire le meilleur championnat possible"

Il s'agit de votre première expérience depuis que vous avez quitté la tête du centre de formation de l'OM en 2019. Pourquoi avoir décidé de rejoindre Gémenos ?

J’avais beaucoup de possibilités sur l’étranger. Mais je voulais rester avec ma famille. Je sais ce que c’est de travailler dans un autre pays et je ne voulais plus m’éloigner. Dans ce milieu-là, malheureusement, ce sont beaucoup de départ. Je n’avais plus envie de faire ça. Je voulais me poser et me concentrer sur ma vie familiale. Certains événements ont fait que je n’ai pas pu travailler pendant plus de deux ans et demi. Ensuite, j’étais à la recherche d’une nouvelle aventure, je connaissais le président. Il m’a confié qu’il voulait mettre en place un nouveau projet. Il ne pouvait plus accepter une nouvelle descente. C’est un bon club formateur. Au niveau des jeunes, ils ont un beau potentiel. C’est un club avec de belles infrastructures. Je pense qu’il a un bel avenir.

Quelles sont vos ambitions cette saison ?

Être le mieux placé. Après, il n’y a qu’une seule équipe qui monte. Cela va se jouer à des détails. Un point peut faire la différence. Nous sommes un groupe ambitieux comme tous les clubs, je suppose. Mais comme je le dis au joueur, si nous faisons une très bonne saison, que l’on n'a rien à se reprocher, et bien nous attendrons l’année prochaine. On essaie de mettre en place pas mal de choses depuis l’année dernière. Nous devons faire le meilleur championnat possible. Après évidemment que la volonté, c’est de monter.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :