Quantcast
News

30 avril | 9h56

Jim Ratcliffe rassure les supporters de l'OGC Nice

Le propriétaire de l'OGC Nice a tenu à rassurer les supporters du club azuréen inquiets depuis l'annonce de sa volonté de racheter Chelsea pour 4,8 milliards d'euros.

OGC NICE OGC NICE L1

L'inquiétude liée à sa volonté de racheter Chelsea lui est remontée jusqu'aux oreilles et Jim Ratcliffe a donc décidé de rassurer les supporters niçois via un communiqué sur le site du club. D'abord, le milliardaire britannique a confirmé s'être lancé dans le rachat du club londonien. "Le groupe INEOS confirme avoir formulé une offre pour l’acquisition du club de Chelsea. Nous ne savons pas pour le moment si nous allons réussir dans notre démarche, mais nous souhaitons rassurer toutes les personnes impliquées dans l’OGC Nice. Ceci ne diminue en rien notre engagement envers le Gym, assura-t-il tard vendredi soir.

"Je reste totalement immergé et engagé dans le succès du club"

Pour que son message soit entendu, Ratcliffe a presque juré que son implication dans le projet resterait intacte quoi qu'il advienne du rachat de Chelsea. "Je vis à proximité de Nice et je reste totalement immergé et engagé dans le succès du club. Et je suis ravi que, sous la conduite de Christophe, nous ayons atteint la finale de la coupe. J’y serai avec l’ambition que nous soulevions ce trophée. Nous avons fait venir Christophe à l’OGC Nice pour gagner et cet objectif n’a pas changé. Je veux nous voir jouer en coupe d’Europe la saison prochaine, et je peux vous assurer que nous continuerons de prendre soin du club et de son avenir."

Malgré sa proposition mirobolante, l'homme d'affaires de 69 ans dont la fortune est estimée à 24 milliards d'euros est peut-être arrivé trop tard dans la bataille. Selon les rumeurs, son homologue américain Todd Boehly, propriétaire notamment de la franchise des Dodgers, serait entré en négociations exclusives avec Roman Abramovitch pour la vente du club. Un accord pourrait même intervenir ce week-end. Et l'inquiétude niçoise, tout d'un coup, s'évaporerait.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :