Quantcast
News

14 septembre | 13h45

Johan Cheillon : « Un résultat logique »

Ce dimanche, en ouverture du championnat D1, l’UO Albertville est allée s’imposer (3-2) sur le terrain de l’US Grignon …

D1

À l’issue de ce derby, les deux entraîneurs ont réagi …

Johan Cheillon (entraîneur, UO Albertville) : « Très bon début de match de notre part où on ouvre la marque logiquement en proposant du jeu malgré une pelouse catastrophique. Malheureusement, on retombe dans le scénario de la semaine dernière avec deux offrandes faites à Grignon. En étant mené (1-2) à la mi-temps, on change de système avec un bloc plus haut sur le terrain et on va marquer à deux reprises par l’indispensable David Deville. Au final, c’est un résultat logique puisqu’en seconde période Grignon n’est pas sorti de sa base défensive et notre gardien n’a pas touché le moindre ballon. J’espère que ce match va nous faire prendre conscience qu’il faut arrêter les cadeaux et être beaucoup plus pragmatique en zone défensive surtout sur des terrains de ce type. »

Je suis positif pour la suite. On les a regardé droit dans les yeux et on les a fait douter pendant quatre-vingt dix minutes. C’est encourageant pour le petit poucet du bassin albertvillois.

Nicolas Routens (entraîneur, US Grignon) : « Pour moi c’est la satisfaction qui prédomine malgré le résultat. On fait cinquante-cinq minutes de qualité malgré l’ouverture du score adverse rapide. On est en tête à la mi-temps puis on vit une dernière demi-heure plus compliquée. Ils ont joué plus haut et on n’a pas su ressortir les ballons proprement. Leur victoire n’est pas imméritée même si on est encore devant à vingt minutes de la fin. Pour un groupe qui a dû s’adapter avec une entente créée il y a trois semaines seulement, et un tiers de nouveaux joueurs, je suis positif pour la suite. On les a regardé droit dans les yeux et on les a fait douter pendant quatre-vingt dix minutes. C’est encourageant pour le petit poucet du bassin albertvillois. »

Crédit photo : UO Albertville

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :