Quantcast
News

3 mai | 16h00

Julien Foulon : « On va réagir dès dimanche »

Défait le 24 avril dernier chez le leader de la poule B de Régional 2 le FC 93 Bobigny (3-2),le FC Igny se classe actuellement sixième. L'entraîneur Julien Foulon revient sur cette rencontre, évoque l'avenir du club en cette fin de saison, ainsi que le sien.

FC Igny R2 R2 IDF - Poule B

Quelle sensation après cette courte défaite chez le leader ?

Un goût amer parce que c’est une très belle équipe. On a plus que su rivaliser sur ce match, dans le contenu et au niveau des occasions. On a eu plus d'occasions franches mais ils ont su profiter de nos erreurs et être plus efficaces. On a manqué deux face à face qui nous auraient permis de mener et à la fin de revenir au score. Malheureusement on perd d’une manière difficile pour nous. C’est comme ça, quand on est premier, on a cette réussite. Et quand on est moins bien comme c’est notre cas actuellement, ça ne tourne pas en notre faveur et il faut l'accepter.

Quel regard portez-vous sur votre parcours en championnat ?

Une première partie de saison plutôt positive et une phase retour très négative. On a encaissé des buts très idiots, souvent à la dernière minute où l'on a concédé des penaltys très difficiles à accepter pour nous. On doit maintenant aller chercher notre maintien, le dixième n’est qu’à deux points.

Comment abordez-vous de ce fait la prochaine rencontre face à Boulogne ?

On doit gagner, le groupe travaille bien, il y a toujours autant de présents à l’entraînement. On a tout mis en œuvre avec les joueurs pour aller chercher ce maintien dans les meilleures dispositions.

Comment expliquez-vous cette baisse de régime sur la phase retour ?

Par plusieurs facteurs. On était troisièmes à un moment. On s’est déplacé chez le leader de l’époque Houilles, on a su rivaliser et on a cru qu’on pouvait jouer plus qu’un maintien et on s’est cru sauvés. À partir de ce match, on a commis des erreurs. Ça s’explique également par quelques absences importantes. On n’a peut-être pas assez travaillé à un moment. Tout cela nous amène à cette situation où l’on est en difficulté. Mais il y a un groupe qui travaille bien. On va réagir dès dimanche.

Vous serez encore là la saison prochaine ?

C’est du cinquante cinquante. Ça va dépendre aussi de la fin de saison.

Elie Rollé

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :