Quantcast
Interviews

1 septembre | 16h33

Julien Greco (AS Aix-en-Provence) « Il n'y a pas de match facile »

L’AS Aix-en-Provence s’est qualifié le weekend dernier en coupe de France face à l’USPEG (4-0). Julien Greco, le coach aixois, se confie avant le second tour ce weekend contre le FC Fuveau.

COUPE DE FRANCE AS Aix-en-Provence

Julien, pouvez-vous revenir sur la rencontre face à l’USPEG ?

L’important était de se qualifier dans un premier temps. Pour une première rencontre après tant de mois sans compétition, cela fait du bien. Le match aurait pu tourner dans les deux sens, en première période on peut mener au score mais eux aussi. Ça a été une délivrance d’ouvrir le score avant le retour aux vestiaires. À partir de là, on a mieux géré la deuxième période et on a confirmé. Mais le vent aurait pu tourner pour l’USPEG.

Comment allez-vous préparer la rencontre face à Fuveau ?

Cela reste dans la continuité de la préparation. Notre but est quand même de faire une bonne saison en championnat. Ce sont des matches qui nous servent afin d’être prêts pour la reprise. Cela rentre dans le planning de la préparation, c’est important de bien enchaîner pour disputer des rencontres en plus.

Quels sont vos objectifs dans cette coupe de France ?

Le but est de gagner des matches. On n’y va pas pour perdre. On va essayer de passer le plus de tour qu’on peut passer. Cela permet d’avoir cette petite compétition qui est quand même mieux que de disputer des matches amicaux. On peut engranger de la confiance pour que les joueurs arrivent au top en passant les tours, et pourquoi pas par la suite tirer une plus grosse équipe. Malheureusement les deux dernières années, on avait pris une R1 dès le deuxième tour.

À quel type de rencontre vous attendez-vous contre le FC Fuveau ?

Il n’y a pas de match facile. On s’attend à une rencontre avec beaucoup d’intensité. En plus de cela, il va faire chaud, c’est un match qui risque d’être compliqué avec cette chaleur et ce manque de rythme depuis la reprise. On va être patient et continuer à faire ce qu’on sait faire et si on peut se qualifier ce sera bien.

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder la rencontre ?

On y va avec de la confiance et surtout beaucoup d’envie. On veut passer ce tour. Le plus important est de retrouver les terrains et de prendre du plaisir en jouant.

Crédit Photo : AS Aix en Provence

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :