Quantcast

Sponsorisé

News

5 novembre | 14h25

Kombouaré évoque un « écart terrible » avec la formation

Avant d'accueillir le RC Strasbourg a la Beaujoire, Antoine Kombouaré a justifié ses choix concernant les jeunes du centre de formation au FC Nantes... et il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère !

FC NANTES FC NANTES L1 Antoine Kombouaré

Sponsorisé

Ludovic Blas, Osman Bukari ou encore Sébastien Corchia manqueront à l'appel ce week-end pour la 12eme journée de L1 comme l'a évoqué Antoine Kombouaré en conférence de presse ce midi avant d'affronter Strasbourg. Mais il a également été interrogé sur le peu de temps de jeu accordé aux jeunes issus du centre de formation tels que Quentin Merlin, Abdoulaye Sylla ou encore Gor Manvelyan. Ce à quoi il a répondu alors qu'aucun n'a véritablement encore eu sa chance dans la cour des grands : "Ils sont dans le groupe pro. Tous les jours ils progressent, ils apprennent, mais ils sont loin" se situant même derrière "Marcus Coco ou encore Kalifa Coulibaly dans la hiérarchie. Le technicien Kanak a même précisé que pour « le petit Sylla", il avait en face de lui Pallois, Castelletto, Girotto".

Un mal récurrent

Déjà très faible l'an passé, le temps de jeu accordé aux jeunes de moins de 21 ans l'est encore plus cette saison. Mis à part Randal Kolo Muani, le constat est très pessimiste pour le coach des Canaris : "C’est inquiétant, c’est embêtant, mais c’est comme ça. On recrute de l’extérieur des joueurs meilleurs que les jeunes du centre de formation. C’est donc plus dur pour les jeunes du centre. Il y a un écart terrible aujourd’hui". Si le climat n'était déjà pas au beau fixe entre les pros et la formation, les déclarations de Kombouaré ne vont pas contribuer à remettre de l'ordre dans la maison.

Mais l'ancien entraîneur du PSG a tenu à tempérer : "Je ne les oublie pas car j’ai fait le choix de les faire monter dans le groupe pro" en évoquant notamment le cas de Mohamed Achi, homme à tout faire de l'équipe réserve, intégré aux séances d'entraînements avec le groupe L1. "Ils progressent bien, mais les places sont chères en équipe première. Et les points sont très, très chers. Donc je m’appuie sur les meilleurs pour l’instant". Voilà qui est dit.

Crédit photo : FC Nantes / Arnaud Duret

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :