Quantcast
News

19 septembre | 14h30

L'AS Saint-Martin-du-Var s'incline face à plus fort

Ce dimanche, l'AS Saint-Martin-du-Var, club de D4, s'est fait éliminer trois buts à zéro par l'Olympique Saint-Maximin, pensionnaire de R2, au 3e tour de la Coupe de France. Une défaite en forme d'apprentissage dans le dur pour l'entraîneur et capitaine du Petit Poucet, Joël Ngandu. (Crédit photo : Ligue Méditerranée).

COUPE DE FRANCE AS SAINT-MARTIN-DU-VAR D4

"Nous avons observé l'écart de niveau qu'il y avait entre les deux formations." Par ces mots, Joel Ngandu, coach et capitaine de l'AS Saint-Martin-du-Var (D4), commence son bilan à froid de la lourde défaite (trois buts à zéro) subi par ses hommes contre l'Olympique Saint-Maximin (R2). Pour l'entraîneur saint-martinois, l'équipe adverse était plus prête physiquement, ce qui lui a permis de prendre l'avantage après l'heure de jeu, alors qu'il y avait toujours un score nul et vierge à ce moment de la partie. "Maintenant, nous savons sur quels points nous devons travailler pour devenir plus fort" assure le coach.

Malgré la défaite et l'élimination, le coach de l'AS Saint-Martin a aimé "l'état d'esprit collectif de ses joueurs" pendant le match. Avec une équipe en face mieux organisée, les saint-martinois ont dû compenser ce déficit en étant le plus généreux en effort. "Cela a permis à l'équipe de tenir jusqu'à l'heure de jeu" atteste celui qui a aussi le rôle de capitaine dans le groupe.

La discipline, clé de la réussite pour le futur

Cette élimination va permettre aux hommes de Joël Ngandu de se pencher sur leurs axes d'amélioration afin de rivaliser avec des adversaires du niveau de l'OSM à l'avenir. Mais que sont ces points où les saint-martinois doivent progresser ? "La discipline. Chacun doit garder son poste et être constant pendant 90 minutes" répond le coach de l'AS Saint-Martin. "Il faut être aussi plus prêt au niveau physique", ajoute l'entraîneur. Pour le reste de la saison, "l'objectif du club est d'être champion de D4 et pouvoir accéder à la D3 l'année prochaine" affirme Joël Ngandu.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :