Quantcast
News

4 octobre | 14h37

Le FC Côte Sauvage crée l'exploit face à Pornichet

Le FC Côte Sauvage s'est offert l'ES Pornichet (1-5) au 3eme tour de la Coupe des Pays de la Loire ce week-end !

Coupe des Pays de la Loire

C'est forcément avec "la surprise d’avoir gagné avec un tel écart" que Stéphane Breerette s'est exprimé après le 3eme tour de Coupe des Pays de la Loire. Une qualification acquise avec la manière (1-5) et forcément un constat très positif pour l'entraîneur : "On a été très efficace, nos buts sont en plus très bien construits et joliment conclus. C’est très plaisant de gagner un match lorsqu’on est entraîneur et compétiteur, il n’y a jamais de petites victoires ! Il faut ramener cette valeur à l’entraînement d’être meilleur que les autres, en y mettant des handicaps, des règles pour que les joueurs s’adaptent et trouvent des solutions, ainsi le dimanche lorsque les éléments sont difficiles, les bons joueurs se révèlent pour porter le collectif".

Avec cette alternance Coupe/Championnat, "le plaisir est d’autant plus fort que l’effectif est constitué d’une très grande majorité de joueurs formés au club". Le coach du FC Côte Sauvage souligne également que "la différence du nombre de licenciés entre nous et la plupart de nos adversaires est très important ! La force de l’entraîneur est de monter un projet, de savoir expertiser les besoins et d’exploiter les forces. Je suis un formateur à la base, mais des matchs à élimination j’adore ! Ça me rappelle les grandes épopées en Coupe que j’ai pu connaître avec le Stade Croisicais, le Pouliguen, Saint Nazaire".

Prudence malgré tout

"Le début de saison se passe bien mais il faut être vigilant car la situation avec le Covid a fragilisé beaucoup de clubs, plus encore les petits car nos effectifs nous donnent moins de solutions" rappelait justement Stéphane Breerette au sortie de cette longue interruption des compétitions avant de rajouter : "Il nous faut être force de propositions, moteurs avec nos joueurs et nos dirigeants. Personnellement j’ai profité de cette période pour monter un projet qui m’a permis d’obtenir mon DESJEPS (Diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) et j’ai décidé de quitter le club et de me mettre à la recherche d’un projet club conforme à mes ambitions".

Crédit photo : FC Côte Sauvage

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :