Quantcast

Sponsorisé

News

13 juin | 15h57

Le FC Kronenbourg privé d'une accession en N3 à cause d'un enfant de 10 ans ?

Alors que le FC Kronenbourg dominait le RC Champigneulles lors d'un barrage d'accession en National 3 dans le Grand-Est, la rencontre a été interrompue puis stoppée définitivement après que l'arbitre central a été touché par un jet de projectile.

ARBITRE

Le FC Kronenbourg était à 15 minutes d'une accession historique en National 3. Et puis le rêve qui se profilait s'est effondré. Alors qu'il menait (2-1) au match retour (1-1 à l'aller) contre le RC Champigneulles lors du barrage d'accession, le FCK et ses supporters en liesse ont vécu un ascenseur émotionnel lorsque l'arbitre de la rencontre a reçu un jet de projectile sur le torse. Inquiet pour sa sécurité, ce dernier a décidé d'interrompre la rencontre. Le président du club local a essayé de vider ses tribunes pour que le match puisse reprendre mais l'officiel a pris la décision radicale de siffler la fin de la partie avant l'heure au grand dam des locaux. Effondrés comme leur rêve.

Un bout de carton lancé par un enfant de 10 ans, selon le FC Kronenbourg

Ce lundi, un communiqué non signé mais accompagné d'images sensées montrer l'incident a été publié sur le facebook du club. "Passons et revenons aux faits. Comment empêcher un jet d’un bout de carton de la part d’un enfant de 10 ans ? Comment est-ce possible ? La palpation avant le match ? Le droit indique qu’elle doit être faite uniquement par des agents assermentés. Malgré tout, on a entravé cette règle pour la bonne sécurité de tous. Beaucoup de fumigènes ont été confisqués à l’entrée du stade. Mais on ne peut pas tout contrôler. Même en Ligue 1, les clubs professionnels n’y arrivent pas", s'est défendu le FC Kronenbourg. De plus, la configuration de notre stade fait que le spectateur est à deux mètres du terrain et potentiellement de l’arbitre assistant ou des joueurs par exemple. N’importe qui peut venir s’amuser à lancer une canette achetée au club house pour pénaliser le club par exemple. On rentre dans l’absurde et le grotesque à ce niveau."

"Notre club sera encore stigmatisé" réagit le club

De plus, le FC Kronenbourg ne comprend pas que la rencontre n'ait pas pu reprendre une fois son enceinte évacuée. "Comment ne pas reprendre le match pour dix petites minutes alors que le stade est évacué et que la police sécurise les lieux (il n’y avait rien à faire en réalité et ils l’ont bien compris) ? Notre club sera encore stigmatisé. Le FCK sera encore mis au banc des accusés alors qu’il est victime. Ceux qui étaient au stade et qui sont en mesure d’analyser objectivement des faits, savent que nous ne sommes pas responsables de la situation."

Comme il l'a écrit, l'affaire est désormais entre les mains de la Commission de Discipline de la LGEF (Ligue de Football du Grand-Est). Celle-ci s'est réunie en urgence ce lundi pour statuer sur les suites à donner. Au FCK, on craint que la rencontre soit donnée perdue au profit de Champigneulles. Des nouvelles devraient intervenir très rapidement.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé