Quantcast
News

21 février | 14h12

Le FC Metz vole à la rescousse de Frédéric Antonetti

Le FC Metz a défendu publiquement son entraîneur, Frédéric Antonetti, après les incidents survenus à Lille vendredi soir. Pour rappel, le technicien messin en était venu aux mains au bord du terrain avec Sylvain Armand dans une fin de partie extrêmement tendue (0-0).

LIGUE 1

Si le comportement de Frédéric Antonetti attise les controverses depuis vendredi, l'entraîneur messin, soutenu pendant le week-end par un communiqué non moins lunaire de l'Unecatef, a reçu un nouveau soutien de poids ce lundi. Et il devrait lui donner du baume au coeur puisqu'il s'agit de celui de son club, le FC Metz. Dans un communiqué, ce dernier appuie d'abord les reproches et la défense de son technicien, qui n'avait pas supporté voir sa zone technique investie par des dirigeants du LOSC. "Malgré la demande du staff technique messin de cesser d’invectiver le corps arbitral, les dirigeants lillois ont poursuivi, dans un premier temps depuis le bord pelouse, d’où ils n’ont pas vocation à suivre la rencontre, puis dans la zone technique de Frédéric Antonetti, réservée à l’entraîneur visiteur. Alors qu’il les avait une première fois repoussés hors de sa zone technique, Frédéric Antonetti a été victime de propos déplacés de la part d’un des dirigeants lillois."

Particulièrement énervé au bord du terrain au point de s'en prendre physiquement au coordinateur du LOSC, Sylvain Armand, l'entraîneur corse a assuré après la rencontre qu'il ne regrettait pas ses actes sur le fond reconnaissant toutefois que sur la forme, l'image renvoyée n'était certainement pas la meilleure. Le FC Metz fait aujourd'hui front derrière lui. "Face au manque de respect et aux tentatives de pression qui auraient pu avoir une incidence sur l’issue du match, alors que le club grenat se bat pour se maintenir parmi l’élite, Frédéric Antonetti a réagi pour défendre les intérêts de son équipe, appuie le club à la Croix de Lorraine qui ponctue son communiqué par un appel à la LFP : "Le FC Metz apporte son soutien à Frédéric Antonetti et demande à la Ligue de Football Professionnel, à l’heure d’aborder une fin de saison déterminante pour l’avenir de certains clubs, de faire cesser les provocations et les tentatives de pression sur les arbitres au bord des pelouses de Ligue 1."

Expulsé du banc pour la troisième fois cette saison, Antonetti ne devrait pas échapper à une suspension de plusieurs matches malgré les différentes marques de soutien reçues ce week-end. Selon RMC, la sanction pourrait aller de 2 matches (comportement excessif) à 4 mois pour tentative de brutalité. Le LOSC et notamment Sylvain Armand devraient également faire l'objet d'une enquête. Premiers éléments de réponse mercredi soir après la réunion de la Commission de Discipline à Paris, qui pourrait placer le dossier en instruction afin de se donner plus de temps pour statuer.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :