Quantcast
News

1 février | 12h44

Le Hyères 83 FC injecte du sang-neuf dans le secteur offensif

En mauvaise posture en National 2 (C), l'ambitieux club varois présidé par Mourad Boudjellal a recruté deux éléments pour apporter du poids à un secteur offensif peu en réussite depuis le début de saison.

MERCATO N2 KAMEL BENNEKROUF HYERES 83 N2 HYERES 83 Adel Berkane

Malgré de gros investissements consentis l'été dernier pour améliorer l'effectif du Hyères 83 FC, Mourad Boudjellal ne se trompait pas lorsqu'il parlait de saison de transition au début de son mandat. 16 journées de championnat plus tard, le club varois, qui a vu arriver Hakim Malek en cours d'exercice pour succéder à Lilian Compan, occupe une inquiétante place de relégable (14e) dans la poule C de National 2 avec, il est vrai, un derby en retard à jouer contre le Sporting (mercredi 16 février). Si certains éléments recrutés donnent globalement satisfaction, d'autres, n'ont pas le niveau espéré. Et l'ancien président du RCT n'a pas hésité à réveiller ses troupes à la mi-octobre dans les colonnes de Var-Matin. "On se retrouve avec beaucoup qui ont juste le niveau pour jouer le maintien et qui ne le savent pas. Donc on en a recruté sept ou huit pour rien ! Il y a des anciens qui ne sont pas au niveau, des recrues qui viennent de plus haut et à qui il va falloir expliquer qu'ils ne sont pas venus pour visiter les plages du Var, d'autres qui traînent les pieds pour revenir de blessure. Je vais bientôt faire sonner le réveil... On a acheté des GPS, certains vont apprendre à courir !"

Entendu ou non, le message n'a pas réellement eu l'effet escompté en termes de résultat. Depuis le coup de gueule de son boss, Hyères n'a remporté qu'un seul de ses six derniers matches de championnat. C'était sur la pelouse de la réserve de l'OM, une autre équipe en grande difficulté dans cette poule. Il faut remonter jusqu'au 18 septembre pour retrouver trace d'une victoire à domicile (contre Saint-Priest, 1-0). Avec 14 buts inscrits pour 18 encaissés en 15 rencontres, c'est surtout l'animation offensive qui semble défaillante. En football, le jeu offensif est toujours la chose la plus difficile à construire.

Bennekrouf et Berkane pour dynamiter

Après avoir perdu ou poussé vers la sortie quelques joueurs ces dernières semaines, le groupe d'Hakim Malek a vu arriver cet hiver un gardien, Mickaël Meira en provenance de Moldavie mais surtout deux renforts destinés à amener du dynamisme dans un secteur offensif qui en manque cruellement. Excellent dernièrement lors de l'opposition face au HFC avec le Goal FC, Kamel Bennekrouf (2 buts, 3 passes décisives cette saison) a justement été recruté pour amener ses qualités de percussion. Selon nos informations, l'ailier droit était également désiré par Xavier Collin à Orléans (N1) mais le deal n'a pas pu se conclure. A son grand regret.

Le recrutement d'Adel Berkane (22 ans) s'inscrit dans la lignée de celui de Bennekrouf. "Je suis dynamique, beaucoup dans la percussion, j'aime combiner avec les milieux, mon latéral. J'aime le football tout simplement", décrivait l'intéressé dans l'entretien qu'il nous avait accordé il y a quelques mois. Sous contrat professionnel avec Troyes en Ligue 2 l'année dernière mais auteur d'une saison blanche, il se refaisait une santé avec la JA Drancy en National 3 dans la région parisienne depuis octobre. Ces deux signatures hivernales ne devraient ne pas être les dernières. Le maintien en N2 étant vital pour la suite du projet porté par Boudjellal, un numéro 9 pourrait être recruté prochainement. Il faut dire que le départ d'Enzo Célestine pour Sète, l'une des satisfactions du recrutement estival, n'a toujours pas été compensée.

Actufoot • Bennekrouf

Kamel Bennekrouf (ex-Goal FC, N2) et Adel Berkane (ex-JA Drancy, N3), qui posent aux côtés d'Ali Chaouaane (coordinateur sportif) devraient amener du dynamisme à l'attaque hyéroise.

Actufoot • Bennekrouf

Kamel Bennekrouf (ex-Goal FC, N2) et Adel Berkane (ex-JA Drancy, N3), qui posent aux côtés d'Ali Chaouaane (coordinateur sportif) devraient amener du dynamisme à l'attaque hyéroise.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :