Quantcast

Sponsorisé

News

28 avril | 19h20

Le Onze de choc de... Paulin Puel (RC Pays de Grasse)

Formé à l’OGC Nice, Paulin Puel a rejoint le RC Pays de Grasse en 2021 après des passages à Monaco, Avranches ou encore Castelldefels (Espagne). Il a façonné son (prodigieux) Onze de Choc ! Découvrez-le sans plus tarder...

Paulin Puel RC PAYS DE GRASSE Onze de choc

Sponsorisé

Dispositif : 4-3-3

Gardien : David Ospina (Al-Nasr). C’est le gardien qui m’a le plus marqué, il a eu une très grosse carrière. J’ai connu des gardiens talentueux, mais aucun n’a eu sa carrière à lui.

Arrière droit : Ricardo Pereira (Leicester). À Nice, quand il est arrivé, il n’était pas trop connu et pourtant, il était vraiment fort. Il est capable de jouer à droite ou à gauche. Dans notre système à Nice, il a énormément apporté offensivement, c’est un super joueur.

Défenseur axe droit : Souleymane Diawara (retraite). Je l’ai côtoyé à la fin de sa carrière à Nice. Je le mets dans cette équipe pour l’ensemble de sa carrière. Il a apporté énormément d’expérience au groupe lors de son année avec nous, c’est un honneur de jouer avec un joueur comme ça.

Défenseur axe gauche : Maxime Lemarchand (Strasbourg). Un joueur très intelligent. Il provenait du Havre quand il est arrivé et il s’est très vite imposé. Dans les duels ou dans l'anticipation, c’est un super joueur.

Latéral gauche : Théo Hernandez (AC Milan). Il avait déjà du talent lorsque je l’ai côtoyé en équipe de France jeunes. Il a su s’imposer au Milan et en Équipe de France, il fait partie des tops joueurs.

Milieu récupérateur : Nampalys Mendy (Leicester). À Nice, c’était le boss du milieu de terrain. Il était infatigable, c’était la plaque tournante de l’équipe. Il récupérait les ballons, très propre à la relance, on voit encore toutes ses qualités aujourd’hui en Premier League.

Milieu offensif : Hatem Ben Arfa (sans club). Le meilleur joueur avec qui j’ai joué ! L’un des plus talentueux dans le monde à son poste. Tu lui donnais le ballon et il faisait le reste, il y a très peu de joueurs dans le monde comme ça. C’était impressionnant physiquement et techniquement, c’est un plaisir de jouer avec un joueur comme lui.

Milieu offensif : Ludovic Blas (Nantes). À l’époque, c’était déjà un très bon joueur, il est très technique. Il s’est imposé aujourd’hui à Nantes en tant que leader de l’équipe, j’adorais sa finesse.

Ailier gauche : Martin Terrier (Stade Rennais). Lorsque j’ai joué avec lui à Lille à l’âge de 7-8 ans, à chaque tournoi, il était déjà élu meilleur joueur. Il a réussi à rester au top de son plus jeune jusqu’au monde professionnel. C’est l'un des meilleurs joueurs du championnat de France ! J’espère vite le revoir sur les pelouses et au top de sa forme.

Avant-centre : Alassane Pléa (Borussia Mönchengladbach). Un très bon joueur, c’est un attaquant complet. À son arrivée à Nice, il ne connaissait pas ce poste d’avant-centre, il s’est découvert. Il est rapide, technique, physique et bon finisseur, c’est un attaquant moderne.

Ailier droit : Romain Faivre (FC Lorient). C’est un des joueurs qui m’a le plus marqué avec le ballon au pied. Il n’avait jamais joué en professionnel, mais on a vite compris que c’était un très bon joueur. Il a eu un passage compliqué à Lyon, j’espère vite le revoir à son meilleur niveau comme il était à Brest.

Sur le banc

Olivier Boscagli : (PSV Eindhoven). J’ai commencé avec lui en U17, il venait d’un club amateur (le FC Beausoleil) sans avoir connu de centre de formation. Il s’est très vite habitué et on a tout de suite vu que c’était un super joueur, il confirme au PSV.

Vincent Koziello (KV Ostende). Même si la suite de sa carrière est plus compliquée, c’est grâce à lui en partie que nous finissons 4es avec Nice lors de la saison 2015-2016, c’est un super joueur.

Franck Honorat (Brest). On a débuté à Nice en même temps, c’est mon ami, on s’est toujours très bien entendu. Il a énormément progressé quand il est passé professionnel. Par sa vision du jeu et sa technique, ça fait de lui l’un des meilleurs à son poste aujourd’hui en Ligue 1.

Entraîneur : Claude Puel (sans club). C’est l'entraîneur qui m’a lancé et ensuite, c’est lors de cette saison que j’ai les plus beaux souvenirs de ma carrière de footballeur.

Entraîneur Adjoint : Thierry Malaspina (entraîneur des gardiens RC Lens). Il était entraîneur en U19 à l’OGC Nice. J’avais une très bonne relation avec lui, il m’a énormément apporté lorsque j’étais au centre de formation. Il a toujours été derrière moi et m’a fait évoluer en tant qu’homme et footballeur, ça m’a servi pour la suite.

La phrase : « J’ai composé une équipe assez technique et offensive. C’est une équipe dans laquelle j’aurais aimé jouer et des joueurs avec qui j’aurais pris énormément de plaisir. »

Actufoot • paulin-puel-nice.png

Paulin Puel a porté à 16 reprises le maillot de l'OGC Nice chez les pros entre 2014 et 2017.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :