Quantcast
News

23 août | 15h27

Le Paris 13 Atletico vainqueur du choc face à Epinal

Les Gobelins ont parfaitement géré ce premier gros rendez-vous de la saison face au favori Spinalien. En s’imposant deux buts à un, grâce à un doublé de Kenneh, les hommes de Fabien Valéri repartent sur les mêmes bases que la saison dernière et s’installent dans le haut du tableau avec 7 points en trois rencontres.

NATIONAL 2 N2 B PARIS 13 ATLETICO FABIEN VALERI Paris 13 ATLETICO N1

Le Stade Boutroux accueillait ce week-end ni plus ni moins qu’un choc entre les deux meilleures équipes de la saison passée avant son interruption définitive. De quoi ramener une foule conséquente au cœur du 13e arrondissement de la capitale. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les fans des Gobelins n’ont pas été déçus.

Dès le début de match, les hommes de Fabien Valéri ont passé la seconde et mis sous pression leurs adversaires du jour. L’excellent Kemo Kenneh débuta cette rencontre tambour battant sur son côté droit et trompa Idir, le gardien vosgiens, d’une frappe croisée alors qu’on ne jouait que depuis quatre minutes. Il récidive à peine 20 minutes plus tard en s’échappant au cœur d’une défense Spinalienne aux aboies.

Une prestation de haute volée dans ce premier acte, au plus grand plaisir du coach parisien : « Nous avons fait une très bonne première période où nous menons 2-0 mais je pense que nous aurions même pu mener par 3 buts d'écart. En revanche la seconde a été très laborieuse. Nous avons beaucoup subi. Épinal est une très belle équipe qui sera en haut du classement en fin de saison. »

Germain Sanou décisif en fin de match

Comme le souligne Fabien Valéri, si tout a été rose en première période, la deuxième mi-temps a été plus mitigée avec un but encaissé après sept minutes de jeu suite à un penalty marqué en deux temps, faisant suite à une faute de main de Nzeza.

Epinal va alors pousser avec plus d’intensité mais sans toutefois mettre en danger les Gobelins, hormis en toute fin de match sur une belle frappe que Germain Sanou repousse avec brio. La défense parisienne a une nouvelle fois fait preuve de solidité à l’image du latéral droit Romain Bouvier, bien aidé par un capitaine Joël Saki qui sécurise son équipe devant son axe central.

Mais comparé aux deux premiers matchs, l’animation offensive, principalement en première période, était au rendez-vous. Portés par un excellent Kemo Kenneh, Lyes Hocine et Moustapha Cissé ont pu eux aussi montrer à leur coach qu’ils montaient en pression en cette fin du mois d’août.

Grâce à cette victoire, le Paris 13 Atletico a pu envoyer le message à tous ses concurrents qu’il faudra compter une fois de plus avec eux cette saison. A deux points de Fleury, mais avec déjà quatre points d’avance sur Epinal, ils sont parfaitement dans le jeu.

La semaine prochaine, il faudra continuer cette belle entame de saison sur le terrain de Belfort qui vient de perdre face à Haguenau mais qui lors de sa première à domicile avait impressionné face à la réserve auxerroise. Une victoire en terre Belfortaine consoliderait encore plus ces bons résultats et permettrait de faire la course dans le peloton de tête, ce qui est primordial on le sait dans ce championnat de National 2.

Crédit Photo Une : Paris 13 Atletico

Reynald Trunsard


Paris 13 Atletico - SA Epinal 2-1

Buts : K. Kenneh 4’, 27’

G. Sanou - R. Bouvier, M. Diarra, J. Kalou, Nelsinho - D.Nzeza, J. Saki, K. Kenneh (A. Ngamukol, 63’), L. Hocine (T. Castro, 82’) - M. Cissé (M. Sow, 92’), A. Cherni

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :