Quantcast
News

10 mars | 21h00

Le PFC se méfie malgré tout des Chamois Niortais

Le Paris FC accueille Niort ce samedi (19 h) à Charléty dans le cadre de la 28e journée de Ligue 2. Si les Parisiens sont largement favoris, Thierry Laurey se méfie quand même de son adversaire niortais. (Crédit photo : IconSport)

LIGUE 2 PARIS FC Paris fc L2

C’est aux dynamique complètement différentes qui vont s’affronter ce weekend en Ligue 2. D’un côté le PFC qui reste sur une série de 15 matches sans défaites, face au Chamois Niortais qui s’est incliné lors de ses 5 dernières rencontres. Mais pour le coach parisien, pas question de se voir trop beau : « Au match aller à Niort on a pris une bonne leçon. Avec Toulouse, on est les deux équipes qui avons le plus tiré à Niort. Et nous avons perdu tous les deux là-bas… C’est une équipe très efficace, qui sait faire le dos rond, qui contre bien, qui est aussi très joueuse. Ils sont sur 5 défaites consécutives, OK, mais à chaque fois c’est 1-0 sur des erreurs où ils paient cash. J’ai pas envie de prendre une deuxième claque, je ne tends pas l’autre joue. Il faut donc qu’on fasse très attention, qu’on se méfie sérieusement. »

Les absences côté Parisien

« On aurait préféré avoir tout le monde mais ça fait partie du jeu (Hanin sera forfait). Warren Caddy a encore eu une petite alerte aujourd’hui, il devait reprendre avec la réserve ce week-end. Mais on va trouver des solutions. C’est problématique car on perd beaucoup de joueurs au niveau offensif mais on va trouver des solutions. On en a trouvé à Nîmes, il faudra en trouver contre Niort, à Nancy, contre Pau… J’espère qu’après on va retrouver certains joueurs. Ce n’est pas évident car on aime bien avoir tous nos attaquants, surtout dans notre système de jeu. On a encore Lopez, Guilavogui, Boutaïb, Gory, le petit Beaka qui montre des choses intéressantes. On n’est pas à la rue non plus, mais c’est un peu plus complexe. C’est à nous de nous adapter et aux joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes. »

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :