Quantcast
News

31 août | 12h30

Le PSG B l’emporte sur l’ESALM au terme d’un match fou

Dans ce qui a été le plus beau match de cette première journée, le PSG est aller chercher les trois points lors de son déplacement à Linas-Montlhéry, au terme d’une rencontre folle, disputée sur un rythme soutenu de bout en bout. Du football comme on l’aime.

US Fougères N3 PSG N3 N3 IDF ESA LINAS-MONTLHERY N3 CARLOS DE VASCONCELOS

Malgré le scénario qui a vu leur club de cœur concéder sa première défaite de la saison à une minute de la fin du temps réglementaire, les supporters présents au Stade Paul Desgouillons peuvent se réjouir d’avoir assisté à une rencontre de grande qualité, au scénario palpitant. Les 22 acteurs nous ont en effet offert un match de haute volée, qui plus est après dix mois sans compétition.

Tout avait bien commencé pour les hommes du président Bertansetti, puisque c’est l’attaquant Aurélien Ngeyitala qui trouva le chemin des filets et donna l’avantage aux locaux après seulement un quart d’heure de jeu. D’ailleurs, durant cette première période les coéquipiers de Pascal Leno et de l’ex Parisien Tom Bouvil, très bon ce week-end, ont dominé les débats sans pour autant faire le break. Ce sont même les joueurs du PSG qui vont égaliser juste avant la pause, au meilleur des moments par l’intermédiaire de Mathieu Oliveira, surement le meilleur homme sur la pelouse ce samedi.

Pour le coach du PSG, Carlos De Vasconcelos, cette égalisation est l’un des tournants de la rencontre : « On est tombé sur une belle équipe de Linas qui nous a posé des gros problèmes mais je pense qu’on a été efficace dans nos moments forts. Le fait d’égaliser juste avant la mi-temps nous a fait du bien, le fait de mener 2-1 dès l’entame du second acte nous a mis plus en confiance. »

Une deuxième période folle

Au retour des vestiaires, les choses vont se décanter à vitesse grand V et ce sont les visiteurs qui vont frapper les premiers par l’intermédiaire d’Arnaud Boukhezer après moins de 10 minutes de jeu. Un avantage qui restera de courte durée puisque Aurélien Ngeyitala va inscrire quelques minutes après son deuxième but personnel, profitant d’une erreur de la défense parisienne, mal positionnée sur le coup.

A partir de là, les deux équipes vont se rendre coup pour coup et la rigueur tactique va être peu à peu oubliée, au grand dam des deux entraîneurs. A ce petit jeu là, c’est le PSG qui a au final su mieux pousser et qui s’est vu récompenser par un but synonyme de victoire à la 89e minute de l’attaquant Louis Lapouge. Au terme de la rencontre, le coach parisien était satisfait, tout en restant mesuré : « C’est un match de début de saison avec ses forces mais aussi ses moments un peu plus compliqués. Je suis satisfait et très content de ce que les garçons ont proposé même si tout n’a pas été parfait, mais on le savait dû au fait de la pandémie. »

En tout cas, pour ce retour à la compétition, il n’y a vraiment pas de quoi faire la fine bouche au vu de la prestation des deux équipes et du spectacle proposé ce samedi dans cette journée d’ouverture.

Crédit Photo Une : ESA Linas-Montlhéry

Reynald Trunsard


ESA Linas Montlhéry - Paris Saint-Germain B 2-3

Buts : Ngeyitala 16’, 60’ pour Linas-Montlhéry, M. Oliveira 45’, A. Boukhezer 53’, L. Lapouge 89’ pour PSG B

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :