Quantcast
News

13 mars | 16h56

Le Racing sur le podium, le gros coup des Merlus, les résultats du Multiplex

Le multiplex de cette 28ème journée de Ligue 1 avait lieu à 15h00. Strasbourg monte sur le podium après son succès face à Monaco, le SCO d'Angers n'y arrive toujours pas et les Merlus remportent un succès important.

LIGUE 1

Monaco pas dans le rythme, peu d'animation à Metz

Pour tenter de réagir après la défaite subie à Braga (2-0) en coupe d'Europe, Philippe Clément avait décidé de faire souffler plusieurs cadres. Wissam Ben Yedder ou Vanderson pour ne citer qu'eux étaient sur le banc. Huitième avant le coup d'envoi, l'ASM n'est pas dans ses objectifs assumés de qualification européenne en fin de saison. Le club princier n'avait remporté qu'un seul de ses six derniers matches toutes compétitions confondues. La tâche s'annonçait pour le moins coriace puisque Strasbourg restait sur cinq matchs sans défaite en Ligue 1.

Plus entreprenants dans cette rencontre, le Racing remporte une victoire méritée et met fin à une série de trois matchs sans victoire. Djiku a été le seul buteur de la partie, grâce à une belle papinade. Deuxième défaite de la semaine pour l'ASM qui fait la mauvaise opération de ce multiplex. Le Racing est quasi inarrêtable à la Meinau et remporte ainsi sa treizième victoire de la saison.

La remobilisation générale était de mèche du côté de Metz cette saison. Se maintenir en Ligue 1 passe avant tout par des points pris à domicile. Sauf que depuis le début de la saison, le bilan messin fait peur à domicile : seulement 8 petits points récoltés en treize matchs. Avant d'affronter le Racing, l'effectif était encore réduit avec les absences de Pajot, Amadou, Traoré ou Maïga. A la fois fataliste et déterminé en conférence de presse, Frédéric Antonietti attendait une réaction de ses joueurs et surtout sur le plan offensif (deux buts inscrits sur les 8 dernières journées. Dans une rencontre où le niveau technique ne fut clairement pas au rendez-vous, ces deux équipes se sont quittées sur un match nul et vierge. Un point qui ne satisfera aucune de ces deux équipes.

Angers n'y arrive toujours pas, le gros coup des Merlus

Les Angevins n'avaient plus le choix s'ils ne voulaient pas avoir une casquette de candidat au maintien. Cette semaine, le président Saïd Chabane a tenté de remobiliser le groupe et confirmé Gérald Baticle dans ses fonctions. Après une série inédite de six revers consécutifs, le SCO n'avait pas d'autres choix que de s'imposer. Le Stade Rémois a été récompensé de sa bonne entame de match. Alexis Flips a ouvert le score, grâce notamment à une belle boulette de Danijel Petkovic. En infériorité numérique après le carton rouge écopé par Anastasios Donis, les joueurs d'Oscar Garcia ont fait bloc le reste de la rencontre pour tenir cette victoire. Du côté du SCO, rien ne vas plus. Septième défaite consécutive pour Angers qui n'a pas profité de sa supériorité numérique pour s'imposer, malgré les nombreuses occasions franches.

Dans une rencontre ô combien importante pour le maintien, se sont les Merlus qui se sont imposés. Alors que ces deux équipes se tenaient dans un mouchoir de poche, les choses ont basculées en quatre minutes. Dans cet espace temps, Ibrahima Koné, très présent ce soir, et Leo Petrot, premier but en professionnel, ont permis au FC Lorient de renverser cette rencontre. Une sixième victoire cette saison qui fait énormément de bien, puisque les Merlus recollent à une longueur de leur adversaire du jour.


Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :