Quantcast

Sponsorisé

News

8 décembre | 12h39

Courthézon s'est écroulé, le RC Provence s'est fait peur

Les coachs du SC Courthézon et du RC Provence ont réagi après la 8e journée de D1 qui les opposait à l'AS Camaret et Monteux.

SC Courthezon D1 GRAND VAUCLUSE RC PROVENCE RC PROVENCE D1 SC Courthezon D1

Après avoir mené deux buts à zéro en début de rencontre, le SC Courthézon s'est littéralement écroulé, laissant son adversaire revenir dans la rencontre et même prendre l'avantage, pour finalement s'incliner (4-2). Malgré la défaite, le technicien du SCC n'est pas inquiet et explique cela par la jeunesse de son effectif et un manque d'expérience notamment.

"Une fois le deuxième but marqué, nous avons arrêté de jouer"

Fayçal Sbai, coach du SC Courthézon : "Nous avons joué seulement 25 minutes, ce qui nous a permis de mener deux à zéro. Mais une fois le deuxième but marqué, nous avons arrêté de jouer. Le résultat final est donc logique. Nous avons un groupe très jeune, plein de qualités, mais qui manque d'expérience. Il faut à cela rajouter l'absence de nos gardiens depuis deux rencontres. Nous allons faire le dos rond et continuer à travailler, j'ai confiance en mes gars."

De son côté, le RC Provence se déplaçait sur la pelouse de Monteux, qui restait sur deux matchs sans victoire. Une rencontre que les joueurs de Ludovic Regnier ont bien négocié en menant notamment trois buts à zéro, avant de se faire peur et de voir leur adversaire revenir à trois buts à deux. Une victoire qui permet aux céciliens de monter sur le podium.

"A trois à zéro, on s'est endormi et on les a laissé revenir"

Ludovic Regnier, coach du RC Provence : "Il fallait s'accrocher. On a enfin rejoué 30, 35 minutes au foot et on mène rapidement deux à zéro mais le match a été serré par notre faute. A trois à zéro, on s'est endormi et on les a laissé revenir. Mes joueurs de l'ombre ont fait un gros boulot dans le jeu. C'est bien, on enchaîne et on prend des points en vue du maintien. Il va falloir s'accrocher car on a une série de gros matchs qui arrive mais je suis confiant. Je retrouve mon équipe très joueuse et même des fois trop joueuse, mais c'est ce que je demande."

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé