Quantcast
News

19 mars | 16h58

Le SM Caen gâche la fête d'anniversaire du HAC

Pour l'anniversaire des 150 ans du club, la fête du HAC a été gâchée par le Stade Malherbe de Caen qui s'est imposé 2-3. L'expulsion de Sael Kumbedi en fin de rencontre a été le tournant du match. Les Caennais reviennent à deux points de leur adversaire du jour. (Crédit photo : Havre Athletic Club Officiel)

HAC L1 SM Caen LIGUE 2 HAC SM Caen L2

C'était un après-midi de fête au stade Océane. Et pour cause, le Havre, le doyen des clubs français, célébrait son 150è anniversaire. Près de 18 5000 spectateurs étaient présents dans les travées de l'enceinte havraise pour ce derby normand face au voisin caennais. Pour cette occasion, plusieurs animations avaient été mis en place sur les parvis du stade Océane, un concert sera organisé dans la soirée et le club a rendu hommage à une soixante de personnalités, ancien joueurs et entraineurs qui ont marqué l'histoire du HAC.

Une fin de match très animée

Malgré l'enthousiasme et la ferveur du public, les Caennais ont gâché la fête et se sont imposés 4 buts à 2 dans ce derby de la Normandie. Nuno da Costa a cassé l'ambiance du stade Océane en ouvrant le score avant la pause (0-1, 38'). Les deux équipes étaient de nouveau à égalité après l'égalisation de Jamal Cornette, bien placé dans la surface après un centre de Quentin Cornette (1-1, 71'). Mais l'expulsion de Sael Kumbedi à un quart d'heure de la fin a été le tournant du match. A dix contre onze, le HAC a encaissé deux buts en un temps réduit : d'abord sur pénalty, par Jessy Deminguet (1-2, 81'), puis par Benjamin Jeannot (1-3, 85'). Cette fin de match était complètement débridée, puisque sur l'engagement, les Havrais ont réduits la marque par l'intermédiaire de Matthis Abline, une nouvelle fois bien servi par Quentin Cornette qui délivrait sa deuxième passe dec' de la partie. Au bout du temps additionnel, Jessy Dominguet s'est offert un doublé et a tué tout suspens dans cette rencontre. L'attaquant caennais a profité d'une énorme erreur de Gorgelin pour plier cette partie.

Au classement, le Stade Malherbe revient à deux longueurs de leur adversaire du jour et valident une très belle semaine car les joueurs Stéphane Moulin ont pris sept points sur les trois dernières journées. Les Havrais pourront s'en vouloir, eux qui auraient aimé un tout autre scénario pour fêter les 150 ans du club.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :