Quantcast
News

25 février | 19h36

Les élections de la Ligue Méditerranée en 25 dates

Samedi 26 février, les clubs et les districts de la Ligue Méditerranée devront élire une nouvelle fois leur président.

Ligue Méditerranée François Ponthieu Eric Borghini

Un peu plus d'un an après la dernière élection, les clubs et les districts de la Ligue Méditerranée sont appelés une nouvelle fois à voter pour élire leur président. Et pour cause, saisi par François Ponthieu, adversaire du président sortant, Eric Borghini, le Tribunal Judiciaire d'Aix en Provence a décidé le 7 octobre 2021 d'annuler l'élection du 7 novembre 2020.

Pour autant, à l'image des Feux de l'Amour, ce feuilleton pourrait ne pas connaître son ultime épisode ce samedi. On vous explique tout en 25 dates.

Chronologie d'une élection remise en cause

22 octobre 2020

La Ligue de la Méditerranée de Football convoque une AG élective par courrier pour le 7 novembre 2020.


23 octobre 2020

Première contestation de François Ponthieu devant le Juge des Référés du Tribunal Judiciaire d’Aix en Provence sur la possibilité d’une AG en distanciel et d’un vote électronique.


29 octobre 2020

En pleine pandémie, et alors que la France se prépare à affronter la deuxième vague, le Gouvernement annonce un nouveau confinement et des nouvelles mesures, comme l’interdiction des rassemblements.


30 octobre 2020

La LMF annonce le maintien du vote au 7 novembre et confirme le vote électronique.


1re novembre 2020

François Ponthieu saisit le CNOSF en demande de conciliation pour le report de l’AG du 7 novembre


3 novembre 2020

François Ponthieu saisit à nouveau le Juge des référés du TJ d’Aix en Provence avec la même demande de report en mettant en doute la validité du système de vote électronique.


5 novembre 2020

Le CNOSF propose le report de l’élection à la LMF pour prendre le temps d’expertiser la solution de vote, conciliation refusée par la LMF.


6 novembre 2020

Le Tribunal Judiciaire d'Aix en Provence rejette le recours de François Ponthieu


7 novembre 2020

L'élection de la LMF a bien lieu en distanciel. François Ponthieu ne fait qu'une brève allocution afin de contester cette élection. Le vote est lui sans appel, Eric Borghini est réélu avec près de 95% des voix.


22 novembre 2020

Les résultats sont prononcés officiellement dans le procès-verbal. Sur les 1930 votants, 1898 votes ont été enregistrés pour 32 désistements. Fixée à 950 votes la majorité absolue a été très largement atteinte par la liste d’Eric Borghini avec 1796 voix contre 102 pour la liste de François Ponthieu.

Vers le 8 décembre 2020

Destruction par la LMF du matériel de vote suite à l’absence de recours devant la CNOSF de l’opposition (la date exacte de la destruction n’a jamais été confirmée par aucun des deux camps)


14 décembre 2020

Premier courrier de la CNIL adressé à la LMF après la saisine de François Ponthieu faisant observer des manquements sur le vote électronique


Début février 2021

François Ponthieu saisit à nouveau le TJ d’Aix en Provence avec la même demande que le 3 novembre 2020, dans la foulée la LMF argumente l’absence d’un recours préalable devant la CNOSF dans les 15 jours suivants l’élection (indispensable avant requête judiciaire).


25 février 2021

Deuxième courrier de la CNIL à la LMF


1er mars 2021

Lors de l’audience au TJ d’Aix en Provence, François Ponthieu se désiste de sa requête suite à l’absence de recours face au CNOSF.


22 avril 2021

Le TJ d’Aix en Provence officialise le désistement de François Ponthieu


4 mai 2021

François Ponthieu saisit le CNOSF une nouvelle fois pour conciliation


11 mai 2021

Rejet du CNOSF sous prétexte que la deuxième demande est identique à la première et ne peut donc faire l’objet d’une deuxième conciliation. Avec cette décision le CNOSF affirme que François Ponthieu s’est déjà acquitté du recours qu’il aurait dû faire dans les quinze jours suivants l’élection. Un point important car cela vient empêcher la justification de la destruction du matériel électoral par la LMF.


11 mai 2021

Le même jour, la CNIL adresse un rappel à l’ordre à la LMF qui avait répondu aux deux courriers envoyés en décembre et février.


1er juillet 2021

Ponthieu saisit le TJ d’Aix en Provence pour la 4e fois en contestant la destruction du matériel électoral.


7 octobre 2021

Durant l’audience au TJ d'Aix en Provence, François Ponthieu demande l’annulation des élections
.

16 décembre 2021

Le TJ d'Aix en provence annule l’élection du 7 novembre 2020, dans la foulée la LMF annonce son intention de faire appel.


20 décembre 2021

La LMF annonce finalement accéder à la demande d’annulation et à l’organisation de nouvelles élections.


23 décembre 2021

La LMF, via sa commission de surveillance des opérations électorales annonce la tenue de nouvelles élections le 26 février 2022 et lance un appel à candidatures.

17 février 2022

François Ponthieu poursuit son combat sur le terrain judiciaire et demande au TJ d'Aix en Provence le report de l'élection du 26 février 2022 en argumentant le manque de temps pour faire campagne, réponse attendue le 10 mars.


26 février 2022

Assemblée Générale élective en présentiel avec seulement une seule liste, celle du président sortant, Eric Borghini.


10 mars 2022

Décision du TJ d'Aix en Provence concernant la demande de report… qui pourrait donc annuler une deuxième fois les élections…

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :