Quantcast

Sponsorisé

News

8 décembre | 18h12

Les Lillois finissent sur une bonne note

Vainqueur 3-0 de Wolfsburg, les U19 du LOSC clôturent l’UEFA Youth League sur un beau succès. Avec trois victoires, un nul et deux défaites, les Dogues terminent 3e de leur groupe derrière Salzburg et Séville. (Crédit photo : @LoscAcademy)

LOSC U19 Nat YOUTH LEAGUE LOSC

Les Lillois peuvent sortir la tête haute. Déjà éliminés avant le coup d’envoi après la victoire de Salzburg sur le FC Séville (2-0) un peu plus tôt dans la journée, les garçons de Stéphane Pichot ont tout de même fait le travail contre Wolfsburg.

Des dogues dominateurs

En ouvrant rapidement le score par l’intermédiaire d'Exaucé Mpembélé à la première minute de jeu, les Dogues donnaient tout de suite le ton de la rencontre. Malgré une forte domination, l'avance ne sera qu’un d’un petit but à la pause. De retour des vestiaires, les Lillois se procuraient encore les meilleurs occasions et aggravaient le score à la 62’ par José Bica. En toute fin de partie, Kaile Auvray, venait porter la marque à 0-3 d'une belle frappe en lucarne (90'+3).

Même si les Nordistes ne disputeront pas le prochain tour de la Youth League, ils pourront s’appuyer sur cette campagne européenne pour acquérir de l’expérience. Face à des équipes de haut niveau, ils ont tout de même été invaincus sur l’ensemble de la phase retour. La troisième place peut paraître frustrante, mais nul doute qu’elle sera bénéfique pour préparer l’avenir.

La réaction de Stéphane Pichot

« On est content d’avoir bien fini par rapport à la phase retour où nous sommes un peu montés en puissance. On se devait de prendre les choses en main ce soir et de faire ce qu’il fallait pour ne pas avoir de regrets. Les joueurs avaient envie, on s’est focalisé sur nous. Quoi qu’il arrive, nous nous devions de bien finir cette campagne, si elle devait se finir. Je suis content de l’état d’esprit affiché, sur l’évolution de l’équipe, des comportements des garçons. Les enseignements ? Même avec 10 points, on ne passe pas, ce qui est à mon avis rare dans cette compétition, il y a deux matches sur 6 où nous sommes passés à travers, il faut être plus constants. Le sport de haut niveau, c’est avant tout de la constance. Ça reste une mini compétition de six matchs. Ce n’est qu’une des étapes pour grandir. Maintenant il y a des garçons qui ont grandi mais ce n’est qu’un petit bout du chemin pour aller taper à la porte des professionnels. Ils doivent continuer» a déclaré le coach dans des propos relayés par le club.

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Sponsorisé