Quantcast

Sponsorisé

News

20 octobre | 17h24

Les notes du LOSC, mauvais élève

Découvrez les notes des jeunes joueurs du LOSC après la lourde défaite au Domaine de Luchin contre Séville (0-3) pour le compte de la 3e journée de Youth League.

YOUTH LEAGUE LOSC

Sponsorisé

Les notes du LOSC en Youth League (3e journée)

Jules Raux (5). Battu sur un corner où il manque un peu sa sortie mais n'est surtout pas aidé par sa défense, le portier du LOSC peut enrager après le deuxième but qu'il encaisse. Il s'est bien étendu pour contrer du pied une frappe croisée (42e) mais doit s'incliner dans la foulée de l'action à cause de la passivité de son arrière-garde. En seconde période, il évite à son équipe une grosse valise en s'interposant sur plusieurs tentatives mais ne peut rien sur le troisième but sévillan dans le temps additionnel.

Ismaïl Bouleghcha (5). Dans une première période où les Lillois ont manqué de tranchant, le latéral gauche a, lui, globalement mis de l'impact. Pas suffisamment malheureusement sur le deuxième espagnol où il ne bénéficie pas du contre favorable dans la surface. Offensivement, il a essayé quelque fois d'amener du danger dans son couloir.

Baptiste Rolland (3). Son match a débuté par une intervention impeccable et autoritaire pour sauver son camp (6e). Par la suite, il n'a pu éviter le naufrage en défense. Pour couronner le tout, il se fait exclure pour une faute d'anti-jeu sur un adversaire qui partait seul vers le but à la suite d'une mauvaise relance au milieu de terrain (78e).

Kévin Mercier (3). Associé à Rolland dans l'axe, Mercier a été en grande difficulté contre les Espagnols. Sur le deuxième but, son temps de réaction est trop faible et cela profite à Talaveron pour marquer de près.

Gauthier Thumerel (3). Très peu d'activité dans son couloir droit. Il a souffert énormément sur le plan défensif.

Nathan Buayi-Kiala (5). Il n'a pas été loin de marquer en début de match et a remporté quelques duels jusqu'à sa sortie. Remplacé par Amine Messoussa (69e), sevré de ballons.

Rocco Ascone (3). A l'origine de la plus grosse occasion lilloise dans la partie, le numéro 10 s'est éteint au fil de la rencontre. Pas d'influence sur le jeu, un coup franc extrêmement bien placé tiré au dessus (68e). Sa transversale totalement ratée (73e) témoigne de ses difficultés sur le plan technique. Cerise pourrie sur le gâteau, il s'est fait également fait expulser pour une intervention jugée trop rugueuse en fin de partie (87e).

Ugo Raghouber (4). Comme ses deux comparses du milieu, il a globalement eu du mal à exister dans l'adversité. Remplacé dès la 50e par Jean-Pierre Longonda (non noté) entré après la guerre.

Exaucé Mpembele (cap) (4). Le capitaine des jeunes lillois a essayé de faire des différences mais il s'est toujours heurté à un défenseur sur sa route. Une sortie compliquée.

Yakine Said (4). Balle au pied, il n'a fait aucune différence sur son côté. Il n'a pas non plus aidé par la performance de Thumerel, trop tendre derrière lui. Suppléé par Leny Yoro (82e).

José Bica (4). Le double buteur contre Wolfsburg a peiné à exister après sa première grosse occasion (7e). Il est même fautif sur l'ouverture du score sévillane car il manque son dégagement. Apparu énervé par moment, il a récolté un carton pour un tirage de maillot. Hormis sur le coup franc très intéressant qu'il a obtenu en seconde période (68e), on ne l'a pas vu.

Entraîneur : Stéphane Dumont (). L'entraîneur des Dogues avait effectué cinq changements par rapport à la défaite à Salzbourg lors de la 2e journée. Son équipe a été dominée et elle n'a jamais semblé capable d'inverser le rapport de force ni même d'inquiéter ne serait-ce qu'un peu son adversaire. Les changements dont le premier effectué dès la 50e minute n'ont pas non plus eu l'effet escompté.

A lire aussi : le compte-rendu du match contre Séville

Restez informé !

Inscrivez-vous à notre newsletter :